ORGANE OFFICIEL DU COMITÉ CENTRAL DU PARTI COMMUNISTE CUBAIN
Photo: Jose M. Correa

L’élection d’Eusebio Leal Spengler, Historien de la ville de La Havane, comme membre de l'Académie étasunienne des arts et des sciences, répond au mandat donné à cette association honoraire depuis sa fondation en 1780 : « Cultiver les arts et les sciences qui peuvent accroître l'intérêt, l'honneur, la dignité et le bonheur des gens libres, indépendants et vertueux. »

Dans les premières années, George Washington, Thomas Jefferson et Alexander Hamilton firent partie de cette Académie des États-Unis. L'institution a son siège à Cambridge, Massachusetts, et se compose de plus de 4 000 membres nord-américains et de plus de 600 membres honoraires étrangers, dont Charles Darwin, Albert Einstein, Nelson Mandela, le cinéaste japonais Akira Kurosawa et Mary Douglas Leakey, anthropologue britannique.

Les membres de l'Académie des arts et des sciences des États-Unis ont pour vocation de représenter des penseurs et des innovateurs du monde entier qui se distinguent par leurs contributions dans de nombreuses professions et branches du savoir

Ses études sont axées sur la recherche et l'analyse en sciences et technologies, la sécurité mondiale et les affaires internationales, la politique sociale, l'éducation et les sciences humaines.

Eusebio Leal s'est vu décerner une longue liste de distinctions, notamment des prix nationaux d'Histoire, des Sciences sociales et Humaines, celui du Patrimoine culturel pour l'ensemble de son œuvre, ainsi que dix prix Honoris Causa de diverses universités du monde entier.