ORGANE OFFICIEL DU COMITÉ CENTRAL DU PARTI COMMUNISTE CUBAIN
Plus d'un million de Coréens ont défilé dimanche à l’occasion du 70e anniversaire de la RPDC. Photo: Reuters

Le Premier vice-président cubain Salvador Valdes Mesa est arrivé samedi en visite officielle à Pyongyang, capitale de la République populaire démocratique de Corée (RPDC), après un bref séjour en République populaire de Chine, où il a été reçu par le membre du Bureau politique du Parti communiste chinois, Yang Jiechi, et le vice-président Wang Qishan, entre autres dirigeants.

À son arrivée en RPDC en tant qu’invité spécial aux commémorations du 70e anniversaire de la fondation de ce pays frère, le dirigeant cubain a été accueilli à l’aéroport international de Sunan, dans la capitale coréenne, par Ri Su Yong, vice-président du Comité central du Parti du Travail de Corée (PTC), et il a été reçu en cérémonie officielle réservée aux grandes personnalités par le Grand protocole nord-coréen, a rapporté l’agence Prensa Latina.

Il s'agit de la deuxième visite du vice-président cubain dans ce pays, où il s’était déjà rendu le 28 juin 2016 en tant qu'envoyé spécial du Premier secrétaire du Comité central du PCC, le général d'armée Raul Castro, pour informer les hauts dirigeants du PTC des résultats du 7e Congrès du Parti communiste de Cuba. À cette occasion, il avait été reçu par le président du PTC, Kim Jong-un.

La délégation cubaine aux commémorations du 70e anniversaire de la fondation de la République populaire démocratique de Corée est également composée du Premier vice-ministre des Relations extérieures, Marcelino Medina, du directeur du Département Asie et Océanie de ce même ministère, Alberto Blanco et de l'ambassadeur cubain à Pyongyang, Jesus Aise Sotolongo.

LA PRINCIPALE FORCE : LA CONFIANCE DANS LE PEUPLE CORÉEN

« Soixante-dix ans après la création de la République populaire démocratique de Corée (RPDC), le pouvoir nord-coréen réside dans la confiance du peuple », a déclaré dimanche Kim Yong-nam, président du Présidium de l'Assemblée populaire suprême, lors d'une revue militaire organisée dans le cadre de l’anniversaire de cette date historique.

Pour sa part, Kim Jong-un, président du Parti du Travail de Corée (PTC), qui dirigeait la cérémonie, a souligné la puissance militaire de son pays depuis 1948, reconnue au niveau international.

Scandant les slogans « Nous réaliserons la réunification », « Nous défendrons le PTC avec nos vies », et des vivats à l’occasion de cet anniversaire, plus d'un million de Nord-coréens ont défilé en montrant la variété des composantes de l'Armée de terre, la marine, les forces aériennes et des troupes stratégiques

dans le cadre d’une revue militaire décrite comme colorée, disciplinée et organisée par les médias de plus d’une vingtaine de pays accrédités pour l’occasion.

Le Premier vice-président cubain, Salvador Valdés Mesa, a pris place à la présidence et a été salué par Kim Jong-un, avec qui il s'est entretenu durant quelques minutes avant le début du défilé militaire.