ORGANE OFFICIEL DU COMITÉ CENTRAL DU PARTI COMMUNISTE CUBAIN
Photo: Germán Veloz Placencia

LE navire de croisière Empress of the Seas est arrivé pour la première fois à La Havane, le 23 avril. Il s’agit du deuxième bâtiment de la compagnie Royal Caribbean à mouiller dans la baie de la capitale, renforçant ainsi la préférence des adeptes de cette modalité touristique pour la Caraïbe

Mark Tamis, vice-président des opérations de l’hôtel Royal Caribbean, a déclaré que ce voyage – avec 1 500 passagers à bord – est le premier d’une longue série, et il a remercié les autorités cubaines pour leur soutien qui a permis de transformer ce rêve en réalité.

Greg Purdy, vice-président des opérations maritime, s’est félicité des conditions de sécurité durant le voyage dans les eaux cubaines, qu’ils espèrent sillonner à maintes reprises.

Au terminal de croisières Sierra Maestra, le ruban inaugural a été coupé par Mark Tamis et Angel Diaz Albertini, président de la corporation Aries Transporte S.A.

Albertini a signalé que grâce aux voyages de croisière, chaque jour davantage de citoyens des États-Unis peuvent découvrir Cuba et connaître sa réalité.

Il a rappelé que les citoyens de ce pays ne peuvent pas voyager en touristes à Cuba et doivent le faire dans le cadre des 12 catégories autorisées par leur gouvernement, en raison des interdictions découlant de la politique de blocus exercée par Washington contre l’Île depuis plus de 50 ans.

Le président d’Aries Transporte, l’entreprise cubaine chargée de l’ensemble des activités de croisière dans l’Île, a souligné que, malgré les limitations provoquées par le blocus, en 2017 ils prévoient une augmentation des opérations grâce à un personnel qualifié et un haut niveau de sécurité.

« Nous espérons que ce voyage inaugural d’Empress of the Seas contribuera à consolider le processus d’amélioration des relations bilatérales entre nos deux pays », a-t-il affirmé.

Photo: Germán Veloz Placencia

Royal Caribbean propose un programme d’escales dans le port de La Havane, depuis Miami, et les voyages seront assurés par les navires Azamara Quest, le premier à jeter l’ancre dans un port cubain, le 31 mars dernier, et l’Empress of the Seas.

Roberta Jacoboy, vice-présidente des Excursions globales de la compagnie, a souligné quant à elle que La Havane possède des côtes nettement différentes de celles du reste des destinations de la Caraïbe.

« La musique, l’architecture, la gastronomie, la culture en général et le caractère ouvert des habitants est ce qui nous a le plus touchés, et nous sommes très heureux d’être ici », a-t-elle déclaré au terme de cette escale de six heures. (AC).