ORGANE OFFICIEL DU COMITÉ CENTRAL DU PARTI COMMUNISTE CUBAIN
Le biogaz est une énergie renouvelable qui permet de répondre aux besoins énergétiques de base des foyers ruraux. Photo: Angel Freddy Pérez Cabrera

GRANMA.— Le fonctionnement à pleine capacité du premier parc photovoltaïque installé dans cette province de l’est du pays et la construction de trois nouveaux projets solaires lui permettront vers le milieu de l’année de multiplier par six sa contribution énergétique au Système électrique national, soit 14 mégawatts, ce qui représentera une économie d’environ 21 000 tonnes de combustibles fossiles.

Les équipes conjointes du ministère de la Construction et de l’Entreprise électrique locale assurent actuellement le montage d’une deuxième centrale photovoltaïque équipée de 9 600 panneaux solaires, d’une puissance installée de 2,2 mégawatts dans la zone d’El Yarey, dans la commune de Jiguani, non loin d’un autre parc entré en service au mois de décembre dernier.

Dans cette même municipalité, ainsi que dans celle de Cauto Cristo, les techniciens procèdent au montage de deux autres parcs de technologie chinoise, d’une capacité de production photovoltaïque deux fois plus élevée (17 600 panneaux pour 4,4 mégawatts chacun). Le parc de la commune d’El Yarey disposera de panneaux de production nationale, ont précisé les responsables de l’Entreprise électrique de Granma.

Regis Fernandez, directeur des investissements de cette entité, a expliqué qu’au rythme actuel des travaux, les trois centrales photovoltaïques seront opérationnelles le 30 juin, avant de souligner qu’il s’agit d’ouvrages importants pour l’entreprise, qui a destiné 17 des 20 millions de pesos du plan d’investissements de 2017 à ces travaux, ce qui témoigne de l’intérêt accordé par le pays à la promotion des sources renouvelables d’énergie.

À noter que ces projets interviennent dans un contexte où les défis énergétiques et de gestion des ressources naturelles constituent des enjeux stratégiques, socio-économiques et environnementaux majeurs.

Ainsi, par exemple, les trois parcs installés à Jiguani auront un impact local significatif et permettront à cette commune de s’auto-approvisionner en cas de situations exceptionnelles.

Une fois en service, les quatre parcs solaires permettront d’économiser 21 000 tonnes de combustibles solides. Photo: Rafael Martínez Arias

Jesus Dario Barzaga, représentant de l’entreprise électrique locale, a précisé que ces systèmes sont reliés directement au réseau national afin d’assurer un service en cas d’interruption pour raisons météorologiques, technologiques ou autres, et que les installations pourraient fonctionner indépendamment de la ligne centrale (système d’alimentation en îlots) et fournir les près de 9 mégawatts nécessaires à la commune de Jiguani.

Antonio Baro, président de la société Cubasolar à Granma et responsable du Groupe d’exécution des parcs photovoltaïques, a annoncé que toute la documentation et la micro-localisation des 16 aires disponibles pour de futures installations similaires étaient prêtes.

Il a souligné que de par sa position géographique, la province de Granma est appelée à devenir une référence nationale dans l’utilisation de ces technologies, étant donné la région possède le taux le plus élevé de radiation solaire : 1,7 mégawatt/heure par an.

Même si elle est encore loin d’exploiter pleinement son énorme potentiel en matière d’énergies renouvelables, Granma affiche une croissance notable dans l’introduction de technologies renouvelables et d'efficacité énergétique, avec 1 026 moulins à vent, 251 digesteurs de biogaz, plus de 400 chauffe-eau solaires, 1 823 petits panneaux installés sur les toits de maisons et d’établissements dans des zones reculées, ainsi que d’autres systèmes alternatifs qui viendront s’ajouter et qui porteront à 54 400 le nombre de panneaux qui seront raccordés au réseau national.