ORGANE OFFICIEL DU COMITÉ CENTRAL DU PARTI COMMUNISTE CUBAIN
Photo: Jose M. Correa

Des hommes et des femmes de leur trempe ne manquent pas du courage pour faire le premier pas pour la vie et pour la Patrie. Ils sont de ceux qui porten t en eux une puissante force de vertu. Ils l’ont démontré à de très nombreuses occasions et leur seul nom évoque nombre des pages de gloire de notre pays : il s’agit des médecins du contingent Henry Reeve.

La Brigade Henry Reeve a quitté l’Unité centrale de Coopération médicale dans la nuit de jeudi pour s’envoler vers le Pérou, dévasté par les pluies diluviennes et les inondations, notamment dans la région de Piura, sérieusement frappée par les intempéries.

Le ministre de la Santé publique, Roberto Morales Ojeda a pris congé de la 23e Brigade de médecins, composée de 23 professionnels de la santé – dont 10 femmes – parmi lesquels se trouvent 12 médecins et 11 infirmiers, ayant plus de dix années d’expérience et ayant à leur actif d’autres missions de solidarité médicale.

« Nous vous attendrons avec la certitude que nous pourrons dire à votre retour : " nous vous remercions d’avoir porté très haut le nom du système de santé publique, de la Patrie, de notre peuple et de la Révolution", a déclaré le ministre de la santé, qui a souligné l’engagement de Fidel envers la solidarité internationale, matérialisé à l’heure actuelle par la présence de 50 000 coopérants dans 62 pays.

Roberte Morales Ojeda a déclaré à la presse que la brigade emporte 7,2 tonnes de médicaments et de matériel jetable, qui permettra d’apporter des soins à environ 20 000 personnes.

Le Dr Rolando Piloto, à la tête de la mission médicale, a renouvelé l’engagement de la Brigade de représenter dignement Cuba, de travailler jour et nuit, en dépit des intempéries, et de mener à bien un travail de prophylaxie qui permette d’atténuer l’impact de la catastrophe, d’éviter les épidémies dans les zones affectées et de revenir dans la Patrie avec la satisfaction du devoir accompli.