ORGANE OFFICIEL DU COMITÉ CENTRAL DU PARTI COMMUNISTE CUBAIN

La Commission des relations internationales de l'Assemblée nationale du Pouvoir populaire a rendu public, ce jeudi 6 juillet, une déclaration dans laquelle elle exprime son «rejet le plus énergique de l’inacceptable Résolution sur Cuba qui vient d'être adoptée par le Parlement européen ».

Les députés cubains déclarent qu'une telle résolution est « contraire aux principes de respect, d'égalité et de réciprocité contenus dans l'Accord sur le dialogue politique et la coopération, signé à Bruxelles le 12 décembre 2016, entre Cuba, l'Union européenne et ses États-membres », laquelle aété adoptée par le Parlement européen le mercredi 5 juillet par 567 voix pour, 61 contre et 31 abstentions.

Selon la déclaration publiée sur le site Internet du Parlement cubain, la résolution « dénature notre réalité, suggère des recettes dont Cuba n'a pas besoin, constitue une ingérence dans les affaires intérieures et avance des éléments très préjudiciables à la souveraineté du peuple cubain ».

Par ailleurs, les députés considèrent que cette déclaration « est contraire à l'évolution positive des relations entre Cuba et la Commission européenne, le Service européen pour l’Action extérieure et avec les États membres de ce bloc communautaire », en affichant un « contenu colonialiste marqué » et « en donnant des leçons de démocratie et de droits de l'Homme, ignorant que les politiques unilatérales, discriminatoires et sélectives qui ont caractérisé dans le passé la position de l'Union européenne envers Cuba ont été dépassées ».

La déclaration de la Commission des relations internationales de l'Assemblée nationale souligne un autre aspect, à savoir que la Résolution non législative du Parlement européen ne fait aucune allusion directe au « blocus économique, commercial et financier imposé par les États-Unis à Cuba, lequel est contraire au Droit international et viole les droits humains du peuple cubain ».

« Nous ne reconnaissons aucun droit au Parlement européen d’aborder des questions qui ne concernent que le peuple cubain, qui est engagé dans la construction d’une nation souveraine, indépendante, socialiste, démocratique, prospère et durable » affirment les députés cubains.

Lire la Déclaration complète des députés cubains