ORGANE OFFICIEL DU COMITÉ CENTRAL DU PARTI COMMUNISTE CUBAIN
Cinesoft compte des équipes et des personnels très entreprenants, souligne Ivan Barreto, directeur général de cette entreprise, placée sous la tutelle du ministère de l’Éducation. Photo: Ricardo López Hevia

L’ENTREPRISE d’informatique et des moyens audiovisuels (Cinesoft) est une institution appartenant du ministère de l’Éducation (Mined) qui a vu le jour dans le cadre du processus de perfectionnement en cours à Cuba dans les sphères économique et sociale.

Cinesoft a été créée en avril 2015 avec pour objectif d’unifier trois principales activités qui étaient menées séparément : la production d’audiovisuels, de logiciels et la création de contenus destinés à la Web, toutes dans le domaine éducatif.

« À partir des problèmes pédagogiques identifiés dans le système d’éducation du pays, cette institution est chargée de créer divers programmes visant à apporter des solutions », affirme Ivan Barreto, directeur général de Cinesoft.

« Une institution comme celle-ci est d’une importance capitale, car elle a permis de créer le contenu dont l’école cubaine a vraiment besoin.

« Depuis le processus de production, nous disposons dès l’origine d’une intégralité, d’une vision plus scientifique de ce que nous allons créer. À ceci s’est ajoutée la composante économique, c’est-à-dire comment doter cette réalité d’un système économique permettant d’assurer une production durable », ajoute-t-il.

Le personnel de Cinesoft est composé notamment de professeurs de différents niveaux d’enseignement et collabore avec l’Université des sciences informatiques et l’Université Centrale Marta Abreu de Las Villas.

Ses lignes de production sont conçues en fonction du système national d’éducation et tous ses produits sont intégrés dans une plateforme audiovisuelle et informatique dénommée Cubaeduca, où sont situés tous les logiciels audiovisuels.

PRINCIPALES LIGNES DE PRODUCTION

La convergence technologique que vit aujourd’hui le monde exige une intégration accrue des contenus.

« Les audiovisuels ont besoin d’infographies, d’animations et de l’informatique. Et, surtout, il faut davantage d’audiovisualité pour communiquer avec les élèves et les étudiants. Cinesoft fait en sorte que ces contenus soient présents dans les différentes matières, de la maternelle à l’université », assure Barreto.

Une des lignes de production est axée sur le développement de logiciels éducatifs destinés aux enseignants, afin de répondre aux programmes d’études du système national d’éducation. La saisie peut s’effectuer sur différents supports afin que les contenus soient accessibles à n’importe quelle école du pays.

Plus loin, Barrero précise que Luces para la vida (Lumières pour la vie) est un projet plus intégral consacré au problème des addictions.

« Avec ce programme, nous mettons à la disposition des jeunes des outils de prévention pour éviter les pièges de la drogue et des addictions, et à l’heure actuelle nous préparons une série audiovisuelle sur cette question pour toucher davantage de public et sensibiliser les jeunes sur les prises de risques liés à la consommation de produits addictifs », signale-t-il.

L’entreprise propose aussi un éventail de visites virtuelles, une des grandes insatisfactions du ministère de l’Éducation étant l’enseignement de l’Histoire. Ce qui permet d’éveiller l'intérêt des élèves aux thématiques abordées lors de la visite.

« Nous avons démarré la conception de visites virtuelles comme une ligne de production pour appuyer l’enseignement de l’Histoire. Nous avons commencé par la maison de José Marti, avant de continuer avec le yacht Granma et le Musée de l’alphabétisation, entre autres.

« Nous avons en tout 22 visite virtuelles et nous envisageons sous peu d’en créer 16 autres qui seront proposées durant l’été. L’idée est de puiser dans les principaux musées consacrés à l’Histoire de Cuba, de mettre une grande collection à la disposition de tous les enfants du pays, d’où qu’ils soient ».

Cinesoft se consacre aussi au positionnement de vidéos sur le réseau. Pour ce faire, elle a créé WebTV qui génère des contenus audiovisuels plus dynamiques et sur différents formats comme complément de l’information du portail Cubaeduca.

La production de documentaire et la création d’émissions pour la télévision est un autre domaine de l’entreprise.

« Nous avons une production soutenue de jeux vidéos, et nous mettons un accent particulier sur ceux que nous jugeons importants pour la formation des jeunes, tout en veillant à ce qu’ils soient à la fois instructifs et amusants », indique le directeur général de

L’entreprise développe aussi des projets de bibliothèques virtuelles, avec une approche axée sur la Bibliothèque de l’enseignant, l’objectif étant aussi de contribuer à la formation des professeurs. Cette bibliothèque compte sept volumes où le professeur trouvera tout ce dont il a besoin pour parfaire sa formation.

Par ailleurs, l’équipe de Cinesoft a créé un recueil de matériaux audiovisuels et informatiques dont, entre autres, une série entièrement gratuite, dénommée Pa que te eduques. L’entreprise garantit tous les moyens pour qu’il soit distribué et stocké dans les écoles.

« L’école cubaine doit supporter la concurrence d’un univers audiovisuel très complexe, avec une empreinte profonde, une éducation, des valeurs très différentes de celles qui sont inculquées par le système d’éducation cubain. Aujourd’hui, quelle que soit activité que vous voulez faire avec les jeunes à partir d’une approche didactique différente les ennuie. C’est pourquoi Cinesoft souhaite toujours être au courant des dernières tendances dans l’audiovisuel et lancer des produits originaux pour attirer les jeunes », affirme-t-il.

Plus loin, il souligne que chaque programme ou jeu vidéo distribué aux écoles contribue à la formation des élèves.

« C’est ce que nous appelons analyse de l’apprentissage. L’élève utilise l’un de nos logiciels, qui laisse des traces permettant au professeur de l’évaluer sans lui faire passer un examen. Autrement dit, si un élève met dix minutes pour faire un exercice et les autres deux minutes, cela veut dire qu’il y a un problème », précise-t-il.

LA CROISSANCE COMME MOT D’ORDRE

Cinesoft a fait preuve d’une croissance durable qui continue à grandir au fil du temps.

« Nous souhaitons être identifiés comme une entreprise de haute valeur ajoutée. Nous envisageons de boucler l’année avec des ventes de l’ordre de 9 millions de pesos. Faire de l’argent sur le matériel n’est pas notre but. Nous misons surtout sur les savoirs accumulés, l’intelligence du personnel qui travaille dans notre entreprise. Aujourd’hui nous avons réalisé près de 40% de bénéfices nets pour l’État, pour l’économie nationale. Par ailleurs, nous avons augmenté le salaire moyen des travailleurs, nous sommes rentables et nous continuons de croître ».

DERNIÈRES PRODUCTIONS

Du fait de l’importance accordée par Cinesoft à l’enseignement, l’entreprise travaille à la création d’un centre régional pour la génération de ressources éducatives en Amérique latine et la Caraïbe, dans le but de partager les modèles pédagogiques et technologiques disponibles à Cuba, qui garantissent une formation adéquate des enfants et des adolescents.

Ils travaillent aussi à l’application mobile de réalité augmentée, qui permet à l’usager d’interagir avec le musée visité.

« À l’avenir, nous devrons axer davantage nos actions sur les services que nous offrons sur le Web. Nous venons de réaliser un pilotage à l’aide d’un programme dénommé Repasador en línea (simulation en ligne) avec l’aide des travailleurs de l’Entreprise des télécommunications de Cuba S.A. (Etecsa), car nous avions besoins de personnes qui étaient connectées au réseau, ce programme étant personnalisé, destiné à la famille et aux enfants qui sont à l’école », ajoute-t-il.

Les professeurs qui participent à ce projet seront connectés au réseau 24 heures sur 24 afin que la famille puisse interagir avec eux dans la solution des tâches quotidiennes des élèves. Au mois de septembre, ce programme devrait commencer à fonctionner dans l’ensemble du pays et l’on pourra accéder à cette plateforme depuis n’importe quelle connexion, aussi bien sur Internet qu’à travers le service de navigation nationale (Intranet).