ORGANE OFFICIEL DU COMITÉ CENTRAL DU PARTI COMMUNISTE CUBAIN
« Nous devons continuer de former les nouvelles générations dans le principe selon lequel nous ne pouvons obtenir ce à quoi nous aspirons qu’à travers notre engagement et notre effort », a déclaré le Dr ès sciences Paul Torres Fernandez, porte-parole du ministère de l’Éducation. Photo : www.cubaeduca.cu

LES enseignants et les élèves réaffirment le caractère socialiste de la Révolution cubaine et le rôle du Parti communiste en tant que force dirigeante supérieure de la société et de l’État.

C’est avec cette prémisse et en confirmant son soutien aux documents adoptés à la dernière réunion plénière du Comité central du Parti, et approuvés par l’Assemblée nationale du Pouvoir populaire (Parlement), que le ministère de l’Éducation (Mined) a conçu un Plan de communication sur la Conceptualisation du modèle économique et social de développement socialiste, les Bases du Plan national de développement économique et social à l’horizon 2030, et les nouvelles modifications des Orientations de la politique économique et sociale du Parti et de la Révolution.

Le ministère de l’Éducation joue un rôle de premier ordre dans la formation des nouvelles générations. D’où l’importance qu’il accorde à la consolidation des convictions révolutionnaires des travailleurs et des étudiants liés à l’activité éducative du pays.

Conformément aux décisions adoptées récemment par le Parlement, le Mined compte parmi ses priorités la promotion d’un état favorable de confiance et d’optimisme autour de la Révolution et du travail déployé par le Parti et le gouvernement avec le peuple dans le processus de rénovation de la société.

COMPTER SUR LES JEUNES

Le fait que chaque décision importante à Cuba soit issue d’un débat collectif avec la participation massive de la population et des jeunes, de tous les citoyens appelés à prendre une part active dans la mise à jour du modèle économique et social, sans le que la vision de pays soit en contradiction avec le projet personnel et familiale, a constitué un trait marquant de la Révolution.

Pour le ministère de l’Éducation, le travail avec les nouvelles générations est fondamental. Photo: Freddy Pérez Cabrera

« Bien entendu, ces documents relèvent d’un projet national, mais il est important qu’à partir de notre perspective en tant qu’Organisme de l’Administration centrale de l’État étroitement lié à l’éducation des nouvelles générations, ces enfants, ces adolescents et ces jeunes puissent voir et sentir – à travers les débats, les consultations et les réflexions que nous animons avec eux, leurs enseignants et leurs familles – qu’il est possible d’articuler le projet personnel et familial autour du projet national », souligne le Dr ès sciences Paul Torres Fernandez, sous-directeur général de l’Institut central des sciences pédagogiques et porte-parole du Mined.

« Il s’agit d’un élément important, dont dépend dans une grande mesure la durabilité de la Révolution. Les nouvelles générations doivent être capables de comprendre que les deux projets sont parfaitement compatibles et nécessaires pour notre survie en tant que nation indépendante et souveraine », ajoute-t-il.

LA VALEUR DU TRAVAIL

Montrer aux jeunes l’importance du travail dans son sens éthique et pratique, ainsi que la signification de la contribution individuelle et collective pour obtenir des résultats, est une autre stratégie à court terme du Mined.

Afin de consolider le travail comme la principale source de richesses, il est nécessaire de continuer de renforcer l’approche pédagogique axée sur l’importance du travail dans l’éducation.

« Nous devons continuer de former les nouvelles générations dans le principe selon lequel nous ne pouvons obtenir ce à quoi nous aspirons qu’à travers notre engagement et notre effort, le travail, la contribution individuelle et collective », souligne le Dr Torres Fernandez.

Dans la continuité de l’étude de la pensée de Fidel Castro, à partir du mois d’août et jusqu’au mois de décembre, le Mined envisage d’inclure dans le programme l’analyse de la Conceptualisation du modèle économique et social de développement socialiste ; des bases du Plan national de développement économique et social à l’horizon 2030, et des Nouvelles modifications des Orientations de la Politique économique du Parti et de la Révolution.

Cette activité sera réalisée à travers des ateliers dans toutes les provinces, auxquels participeront des responsables, des cadres, des professeurs et des élèves, qui disposeront d’un matériel audiovisuel fourni par Cinesoft (Entreprise d’informatique et de moyens audiovisuels appartenant au Mined). Par ailleurs, l’étude et l’analyse de ces documents seront adoptées comme sujet permanent dans les programmes de préparation des cadres.

L’ENGAGEMENT

Les décisions approuvées récemment par le principal organe de gouvernement comportent des actions visant à assurer la survie sur le long terme de la Révolution et de notre indépendance en tant que nation, ce qui implique la participation de tous les organismes, organisations et secteurs de la société.

Déjà, le ministère de l’Éducation, à travers son porte-parole, s’est engagé à appuyer et à impulser les décisions essentielles et stratégiques adoptées par le pays.

« Nous sommes résolus en tant qu’organisme et nous aspirons à ce que nos enseignants et nos élèves nous accompagnent dans cet engagement envers le pays et le développement révolutionnaire. Plus que nous engager, nous déploierons un groupe d’actions pour contribuer à élever la conscience sur la nécessité de ces transformations et du soutien de tout notre peuple », a-t-il conclu.