ORGANE OFFICIEL DU COMITÉ CENTRAL DU PARTI COMMUNISTE CUBAIN
Foto: Cortesía de la Embajada de Venezuela en Cuba

L’Institut cubain d’amitié avec les peuples (ICAP) a accueilli une rencontre de solidarité avec la République bolivarienne du Venezuela, en butte aux menaces impériales et aux actions criminelles de l’opposition de droite et de l’oligarchie. Les participants ont assisté à la projection du documentaire Le Venezuela, la cause obscure, du journaliste Hernando Calvo Ospina, qui montre, caméra au poing, ce qui se joue à Caracas, rappelant que la domination impérialiste contre ce pays n’est pas nouvelle, et qui expose les arguments souverains de ce peuple aujourd’hui harcelé par les grands monopoles depuis que le Venezuela est devenu un pays pétrolier.

La rencontre s’est déroulée en présence de l’ambassadeur vénézuélien à Cuba, Ali Rodriguez, qui a exprimé sa gratitude pour les témoignages de soutien envers son peuple et condamné les ambitions impérialistes sur les ressources naturelles de son pays. L’ambassadeur a rappelé que son peuple, bolivarien et chaviste, défendra coûte que coûte sa souveraineté et son indépendance.

Pour sa part, Graciela Ramirez, présidente du Comité international Paix, Justice et Dignité des peuples, a dénoncé une « opération médiatique internationale contre le Venezuela, des manipulations qui remplacent la vérité par des mensonges répétés dans le monde entier ».

Silvio Platero, président du Mouvement cubain pour la paix et la souveraineté des peuples, a renouvelé le soutien du Conseil mondial pour la paix au Venezuela.

Dans une autre intervention, Lilia Maria Zamora, directrice en fonction de l’ICAP, a souligné que « le 30 juillet dernier, avec la victoire aux urnes de l’instauration de l’Assemblée nationale constituante chargée de restaurer la paix, la stabilité et le dialogue dans le pays, le peuple vénézuélien a balayé les plans de l’empire et donné une véritable leçon de démocratie au monde ».

Nous appelons à la solidarité internationale pour contrer les manœuvres déstabilisatrices de la droite, qui agit de connivence avec l’administration de Donald Trump contre le peuple et le gouvernement vénézuéliens, a-t-elle ajouté.

Elio Gamez, premier vice-président de l’ICAP, a présidé la rencontre, au cours de laquelle les participants ont observé une minute de silence à la mémoire des victimes des récentes attaques terroristes dans plusieurs villes d’Europe.