ORGANE OFFICIEL DU COMITÉ CENTRAL DU PARTI COMMUNISTE CUBAIN
Machado Ventura s’est entretenu avec Dania Huerta, responsable d’un centre de développement de génisses. Photo: Miguel Febles Hernández

CAMAGÜEY.— À l’occasion d’une longue visite dans des zones d’élevage de cette province, Jose Ramon Machado Ventura, deuxième secrétaire du Comité central du Parti, a pu constater les changements de mentalité chez les exploitants agricoles de la région, lesquels s’appuient sur la nécessité de diversifier et d’augmenter la production d’aliments afin de satisfaire la demande de la population.

Dans l'un des centres d'élevage artificiel des veaux, Machado Ventura a reçu des explications sur les avantages de ce type d'installation pour la reprise de l’élevage. Photo: Miguel Febles Hernández

À propos de cette évolution, le vice-président du Conseil d'État et du Conseil des ministres a également insisté sur le fait que, « même si tous les efforts doivent viser la reprise de l’élevage, il est tout aussi urgent de se tourner vers la terre et d'en extraire le plus de fruits possible, à partir d'un mouvement fort qui implique toutes les entités du secteur sur le territoire ».

Accompagné par Jorge Luis Tapia Fonseca et Isabel Gonzalez Cardenas, principaux dirigeants du Parti et du gouvernement à Camagüey, Machado Ventura s’est rendu dans les municipalités de Guaimaro, Sibanicu et Jimaguayu, où il s’est enquis de l’exécution des travaux de réhabilitation des zones et des infrastructures, ce qui permettra de rétablir le flux zootechnique dans la gestion du troupeau de bovins.

Photo: Miguel Febles Hernández

Ce programme comprend la réouverture des fermes laitières et des unités d'élevage artificiel des veaux, le développement de l’élevage de génisses et des pâturages pour l'alimentation animale, des actions qui devraient avoir un impact sur l'amélioration de l'activité reproductive, au bénéfice de la production de lait et de viande.

Un exemple de cet engagement : la coopérative de crédits et de services (CCS) Evelio Rodriguez Curbelo, la première du pays à atteindre au cours de la saison actuelle le million de litres de lait vendus à l'industrie et la ferme laitière 1-14 de l'unité de base de production coopérative (UBPC) La Paz, qui à ce jour a collecté plus de 100 000 litres de lait.

Photo: Miguel Febles Hernández

Dans chaque installation, Machado Ventura a rappelé que « personne ne doit se sentir satisfait de ce qui a été accompli, et il a appelé à lutter contre l’autosatisfaction négative et les retards injustifiés dans l'exécution des investissements, ce qui, dans de nombreux endroits, entrave et ralentit le développement, alors que la tâche importante, c’est de déployer les réserves productives et rechercher l'extra dans chaque activité ».

Machado Ventura a déclaré que « tout le monde a droit à un bénéfice économique : le producteur individuel, la coopérative, l’entreprise, mais ce qui doit prévaloir avant toute chose, ce sont les intérêts suprêmes du pays, dont le gouvernement destine chaque année un important budget pour l'amélioration et le développement de la production agricole ».

Et d’ajouter : « Aussi, les dirigeants, les travailleurs et les paysans doivent-ils connaître le prix de chaque équipement que l'État met à leur disposition, en combien de temps les investissements seront remboursés, comment tirer le meilleur parti de chaque parcelle de terre ou de ressource et comment se comportent les principaux indicateurs d'efficacité. » 

Le deuxième secrétaire du Comité central du Parti a également visité des unités agricoles à Santa Cruz del Sur, où de nouvelles zones sont incorporées à la production de tubercules, de légumes secs et de fruits, grâce à l'application de la technique des cultures intercalaires – visant l’augmentation des rendements – ; l’ensemencement progressif et l'utilisation de systèmes d'irrigation plus efficaces.

Pour conclure, Machado Ventura a visité l'hôpital universitaire Manuel Ascunce Domenech, dans le chef-lieu de province, une institution qui présente aujourd'hui un plus grand confort et des résultats favorables dans la prise en charge médicale, l’activité chirurgicale et l’enseignement, 55 ans après son inauguration par José Ramon Machado Ventura, alors qu’il était ministre de la Santé.