ORGANE OFFICIEL DU COMITÉ CENTRAL DU PARTI COMMUNISTE CUBAIN
Photo: Jose M. Correa

IL est de notoriété publique que l’État cubain consacre d’importantes ressources économiques et matérielles à l'éducation, mais ce n'est pas pour autant qu’il ne soit pas nécessaire de donner quelques chiffres, notamment à la vieille de la rentrée scolaire.

Le 4 septembre marque le début de l’année scolaire 2017-2018. Dans le cadre de la préparation, des dirigeants du ministère de l'Éducation supérieure ont visité plusieurs provinces du pays afin de vérifier les conditions de chaque territoire face à cette nouvelle rentrée

À ce sujet, la Dr Ena Elsa Velazquez Cobiella, ministre de l'Éducation, a donné quelques informations en conférence de presse:

« Je tiens à insister sur la question des ressources matérielles, car, en dépit de la situation que traverse le pays, – un sujet discuté à l'Assemblée nationale du pouvoir populaire –, l'État continue d’accorder une grande priorité à l'éducation.

« Les ressources qui lui sont consacrées sont importantes. Nous parlons d'un grand nombre d'écoles et d'étudiants, pour lesquels les moyens nécessaires pour démarrer l'année scolaire ont été garantis et se trouvent dans nos établissements. »

Les efforts du pays pour s'assurer que les élèves, les étudiants et les enseignants disposent des moyens indispensables impliquent également de transporter et d’installer à temps tout le matériel nécessaire, ce qui ne se fait pas en un jour.

« Les efforts que nous avons déployés au cours de ces dernières années ont garanti que 100% des collèges disposent de laboratoires de physique, de biologie et de chimie, ainsi que tous les lycées. Nous avons importé des modules pour l'enseignement technique, pour les sciences naturelles dans les écoles primaires et pour l'enseignement professionnel », a déclaré la Dr Velazquez Cobiella.

Et d’ajouter : « Nous avons également destiné des budgets à l'entretien et à la réparation des établissements scolaires. Seulement dans la capitale du pays, la province disposant du plus grand nombre d'établissements scolaires, plus de 600 écoles sont prévues dans le plan d'investissement.

« Nombre de nos écoles ont été favorisées par la contribution territoriale pour le développement local [impôts aux entreprises], – que nous appelons le 1% –. De nombreux établissements ont bénéficié de ces fonds pour leur réparation. Sur un plan initial de 1 795 installations, nous en sommes déjà à 2 023.

« Ce plan a été revu à la hausse, de sorte que nous sommes passés d'un montant de 131,4 millions à 149,1 millions de pesos pour la réparation de nos écoles. »

Avec le soutien du Parti, du gouvernement et des organisations des masse, des travaux importants ont été réalisés dans les écoles partout dans l'île durant les dernières journées du mois d’août afin d’assurer de bonnes conditions pour cette rentrée scolaire 2017-0118.

Un signe incontestable de la priorité que la direction du pays accorde à l'éducation, qui lui consacre un budget important à chaque année scolaire.

« Nous démarrons l’année scolaire le 4 septembre mais nous devons continuer le travail de formation professionnelle pour assurer la continuité des études. Il est important de poursuivre la formation des enseignants, garantir un enseignement de qualité dans les écoles pédagogiques, faire en sorte que les élèves choisissent cette filière et que l'efficacité soit supérieure, car c'est pour nous la garantie de l’avenir. »