ORGANE OFFICIEL DU COMITÉ CENTRAL DU PARTI COMMUNISTE CUBAIN
Le peuple de Cienfuegos et les dirigeants du Parti et du gouvernement ont rendu hommage au héros et martyrs du 5 septembre. Photo: Estudio Revolución

CIENFUEGOS.— Le général d’armée Raul Castro Ruz, Premier secrétaire du Comité central du Parti communiste cubain et président du Conseil d’État et du Conseil des ministres, a présidé, dans cette ville du centre du pays, la cérémonie nationale du 60e anniversaire du soulèvement armé de civils et marins contre la dictature de Fulgencio Batista, en 1957.

Parmi les orateurs de cette cérémonie, qui a ensuite été animée par plusieurs artistes, figurait Kenia Viscay de la Cruz, jeune Procureure, qui a réaffirmé la foi confiance de la jeunesse dans la Révolution cubaine.

Par la suite, dans son allocution, la membre du Comité central et Première secrétaire du Parti dans cette province, Lidia Esther Brunet Nodarse, a signalé que « Cienfuegos est une ville vivante, un laboratoire permanent d’idées en ébullitionet de projets en développement. L’affection ancestrale de ses habitants est décuplée grâce à un projet d’indentification collectif à l'occasion du 60e anniversaire de cette date marquante de l’histoire locale ».

Brunet Nodarse a évoqué la figure de Fidel, physiquement absent pour la première fois à cette cérémonie.

Le ministre de la santé, Roberto Morales Ojeda, a également pris la parole pour souligner l’exemple du leader historique de la Révolution cubaine Fidel Castro, et pour souligner que le soulèvement populaire du 5 septembre sera pour nous tous une source d’inspiration permanente dans la voie de la construction d’un socialisme prospère et durable. « Soixante ans se sont écoulés depuis cet événement historique de 1957. Son évocation est un devoir et un motif d’engagement pour les générations actuelles et futures », a-t-il dit.

Des membres du Bureau politique et du Secrétariat du Comité central du Parti, le commandant de l’Armée rebelle Julio Camacho Aguilera, qui dirigea cette action, ainsi que des combattants et des familles de ceux qui tombèrent dans cette action, étaient également présents.

Au terme de la cérémonie, le rassemblement a été suivi d’une marche jusqu’au panthéon des héros et martyrs de cette geste historique, au cimetière Tomas Acea.