ORGANE OFFICIEL DU COMITÉ CENTRAL DU PARTI COMMUNISTE CUBAIN
Photo: Estudio Revolución

EN ce matin du 8 octobre, sur la place Che Guevara de la ville de Santa Clara, 60 000 personnes, en représentation du peuple cubain, ont rendu un hommage vibrant au Guérillero héroïque et à ses compagnons, tombés au combat il y a 50 ans, le 8 octobre 1967, à La Quebrada del Churo, en Bolivie.

La cérémonie était présidée par le général d’armée Raul Castro Ruz, premier Secrétaire du Comité central du Parti et président du Conseil d'État et du Conseil des ministres, qui quelques minutes avant le début de l'acte politique et culturel, accompagné d'autres membres du Bureau politique, a rendu hommage au Che et au détachement de renfort dans la crypte où reposent les restes du guérillero et de ses compagnons.

Photo: Estudio Revolución

Les paroles de Fidel, lorsqu’il annonça au peuple cubain la triste nouvelle de la mort du Che durant une veillée solennelle, ont résonné une fois de plus sur la place et bouleversé les présents.

 

« Si nous voulons un modèle d'homme, un modèle d’homme qui n’appartient pas à ces temps, un modèle d’homme qui appartient à l’avenir, je dis de tout mon cœur que ce modèle sans aucune tâche dans sa conduite, sans une seule tache dans son attitude, sans une seule tache dans son comportement, ce modèle, c’est le Che. Si nous voulons exprimer comment nous désirons que soient nos enfants, nous devons dire de tout notre cœur de révolutionnaires véhéments: Nous voulons qu'ils soient comme le Che !"

Photo: Estudio Revolución

À cette occasion, une cinquantaine d’enfants ont fait le serment «  d’être comme le Che » et ont reçu le foulard bleu, un attribut qui les confirme comme membres de l'Organisation des pionniers José Marti.

Leyanis Aguila, une élève de collège et Sara Mary Vega, de lycée, ont pris la parole au nom des jeunes générations, qui ont grandi avec l'exemple de Che et ont l'énorme responsabilité de poursuivre l'un de ses héritages les plus importants : la Révolution.

Des artistes de la province ont ponctué chaque intervention par des ballets, des chansons et des poèmes dédiés au Che.

Des membres du Bureau politique du Parti, du Secrétariat du Comité central et des vice-présidents du Conseil d'État et du Conseil des Ministres assistaient à la cérémonie, ainsi que des dirigeants du Parti, de l'État, des organisations de jeunes et de masse, des Forces armées révolutionnaires (FAR), du ministère de l’Intérieur (MININT) et autres.

Étaient également présents des proches du Che et d'autres combattants morts au combat en Bolivie, ainsi qu'une représentation des combattants de la guérilla.