ORGANE OFFICIEL DU COMITÉ CENTRAL DU PARTI COMMUNISTE CUBAIN
Améliorer les rendements agricoles et assurer une exploitation optimale des aires cultivables figuraient parmi les principaux sujets abordés au cours de la réunion. Photo: ACN

Augmenter la production d’aliments et contribuer au développement d'autres secteurs de l’agriculture étaient l'objectif du 6e Plénum du Comité national de l'ANAP, qui s’est tenu les 21 et 22 octobre au Centre intégral Niceto Pérez Garcia.

Dans son intervention, Jose Ramon Machado Ventura, deuxième secrétaire du Comité central du Parti et vice-président du Conseil d'État et du Conseil des ministres, a souligné l'importance de parvenir à une plus grande productivité, en utilisant de manière rationnelle les ressources destinées par l'État à cette tâche, et il a également insisté sur la nécessité d'atteindre l'autosuffisance dans les régions où les conditions sont favorables.

Les débats, l'analyse et le suivi des actions prévues dans les documents adoptés au 11e Congrès de l’organisation ont permis une évaluation réelle de son fonctionnement au cours des premiers mois de l’année et la projection de stratégies visant à produire de plus grandes quantités de tubercules, de légumes secs et de légumes frais, de viande et lait.

Le ministre de l'Agriculture, Gustavo Rodriguez Rollero, a signalé à cet égard l'impératif de planifier chaque investissement dans les secteurs productifs et la mise en œuvre des programmes de développement des coopératives, ajoutant que les travaux devraient viser l'augmentation des rendements agricoles et obtenir davantage de production de chacune des aires cultivables.

Bien que l'ANAP montre en général des résultats stables, il est apparu que des insuffisances persistent dans ce secteur, c’est pourquoi un travail plus durable, organisé efficace s’impose, principal garant de la production d’aliments variés et de qualité exigés par la population. Pour mener à bien cette tâche, 1 318 programmes de développement dans les coopératives ont été approuvés, soit 40% du total.

Après les dégâts occasionnés par l'ouragan Irma, l'ANAP et le ministère de l’Agriculture ont inscrit parmi leurs priorités de relancer dans les plus brefs délais les zones qui ont subi des dommages, de maintenir le rythme de la production de canne à sucre et de revitaliser la production de café, de cacao et de tabac, ce dernier d’une importance capitale pour l'exportation.

Rafael Santisteban Pozo, président de l'ANAP, a souligné parmi les principales réussites l'amélioration de la prise en charge des associés, le lien avec d’autres organisations (Union des jeunes communistes, Fédération des femmes cubaines et ministère de l’Intérieur) et le travail avec les jeunes. Il a signalé également les progrès réalisés dans les processus de contrôle, le respect des contrats d’embauche et les conseils juridiques aux coopératives.

Par ailleurs, le plenum a ratifié l'engagement à respecter les exigences de production et il a rejeté à l'unanimité le blocus économique contre l'île qui a causé tant de dommages au secteur agricole. Cette revendication confirme une fois de plus le soutien apporté par le secteur agricole au projet social qui se construit également avec les paysans.