ORGANE OFFICIEL DU COMITÉ CENTRAL DU PARTI COMMUNISTE CUBAIN
Le peuple cubain exige la levée du blocus économique, commercial et financier imposé par les États-Unis. Photo: Archives

« Le blocus économique, commercial et financier imposé par le gouvernement des États-Unis à notre pays depuis plus d'un demi-siècle est une violation des droits de l'Homme et un acte de génocide contre le peuple », a dénoncé la Centrale des travailleurs de Cuba dans une déclaration publique adoptée lors de la séance plénière du Conseil national de cette organisation, qui s’est tenu à fin de la semaine dernière.

Cette politique agressive des États-Unis contre l'île, qui représente déjà des centaines de milliards de dollars de dommages économiques, entrave le droit légitime des Cubains à vivre en paix.

« Sa mise en œuvre est devenue un processus de guerre visant à asphyxier le pays et constitue un outil pour faire en sorte que Cuba soit considérée comme faisant partie du territoire des États-Unis », ajoute la déclaration.

Pour la CTC, le maintien de ce siège financier représente non seulement un recul dans les relations bilatérales entre Cuba et les États-Unis, mais aussi un préjudice pour le peuple étasunien.

Les citoyens de ce pays sont privés du droit de se rendre à Cuba et de découvrir personnellement la réalité de notre pays. Par ailleurs, il est interdit aux chefs d’entreprise de ce pays d’entretenir des liens économiques avec la Grande Île des Antilles.

En dépit de ces difficultés, le siège économique et financier «  reste une vaine tentative de faire plier la Révolution cubaine », est-il souligné dans le document.

Briser les obstacles imposés par cette politique continuera d'être notre seule option, affirme l'organisation.

Les travailleurs cubains ont souffert, comme tout notre peuple, des effets du plus long siège économique, commercial et financier de l'histoire, est-il précisé.

« Nous continuerons à chercher des solutions aux difficultés, en transformant chaque centre et lieu de travail en une forteresse imprenable qui empêchera notre peuple de s'agenouiller, en faisant appel à son intelligence, sa créativité et son ingéniosité collective. »

Dans sa déclaration publique, la CTC a également appelé « les organisations syndicales du monde, les travailleurs et les amis qui nous ont toujours soutenus, à se joindre à nous pour dénoncer cette politique cruelle et impitoyable ».