ORGANE OFFICIEL DU COMITÉ CENTRAL DU PARTI COMMUNISTE CUBAIN
Photo: Estudio Revolución

Le général d’armée Raul Castro Ruz, Premier secrétaire du Comité central du Parti communiste de Cuba et président du Conseil d’État et du Conseil des ministres, a présidé la soirée de gala en l’honneur du 100e anniversaire de la Grande Révolution socialiste d’Octobre, qui s’est déroulée au théâtre Karl Marx de La Havane.

La soirée a débuté par la célèbre chanson d’Aleksandra Pakhmutova, « Tendresse », interprétée par le maestro Frank Fernandez, et la déclamation du poème « Vladimir Ilitch Lénine », de Maïakovski, par l’acteur Julio Cesar Ramirez, ainsi que par une prestation de danse des élèves de l’École nationale d’art, du ballet L’Avancée, accompagnés par l’Orchestre symphonique nationale.

Le discours principal a été prononcé par José Ramon Machado Ventura, deuxième secrétaire du Comité central du Parti et vice-président du Conseil d’État et du Conseil des ministres, qui a qualifié la Révolution d’Octobre d’un des événements les plus marquants du 20e siècle, qui a ouvert une nouvelle ère pour l’humanité.

« À l’heure actuelle, il existe une tendance à minimiser l’importance de la Révolution qui mena à la fondation du premier État socialiste du monde et ouvrit un chemin d’espoirs en donnant naissance à un nouveau système social qui allait prouver qu’un monde sans exploiteurs ni exploités était possible », a-t-il affirmé.

Concernant le chef des bolcheviks, Vladimir Ilitch Lénine, il a souligné son leadership, sa capacité à tirer profit d’un moment de crise de l’impérialisme. « Lénine fut un homme vraiment exceptionnel, capable d’interpréter toute la profondeur et l’essence de la théorie marxiste. Il fit preuve de la plus grande compréhension envers les humbles, les ouvriers, conscient que la prise du pouvoir était le seul moyen de les conduire à leur émancipation », a ajouté Machado Ventura.

Cent ans se sont écoulés, et nul ne saurait nier l’immense contribution et l’héritage de la Révolution socialiste d’Octobre. Celle-ci donna lieu à d’autres grandes révolutions sociales au 20e siècle, nées après la victoire contre le fascisme, comme la Révolution cubaine.

Le deuxième secrétaire du Parti a mentionné les contributions de ce grand événement, comme le processus de décolonisation, la structuration politique et économique d’un nouveau système : le socialisme, et le changement drastique du rapport de forces mondial.

« Les principes d’égalité, de solidarité, d’internationalisme, le droit des peuples à leur autodétermination, à leur indépendance et à leur souveraineté furent à la base de la Révolution d’Octobre, et ils demeureront aussi à la base de la nôtre », a-t-il conclu.

Le gala s’est déroulé en présence de membres du Bureau politique du Parti communiste cubain, de M. Mikhaïl L. Kamynine, ambassadeur de la Fédération de Russie à La Havane, et de représentants du corps diplomatique, ainsi que de cadres et officiers des Forces armées révolutionnaires (FAR), du ministère de l’Intérieur, et de représentants organisations de jeunes et de masse, entre autres invités.