ORGANE OFFICIEL DU COMITÉ CENTRAL DU PARTI COMMUNISTE CUBAIN
Les bureaux de vote dans tout le pays sont prêts pour les élections municipales du 26 novembre. Photo: ­Pérez, Leandro

Réviser la liste électorale et le procès-verbal type ; avoir à portée de la main les documents officiels électoraux à jour ; vérifier les systèmes de communication et de travail, ainsi que revoir les fonctions de chaque membre du bureau électoral, telles ont été certaines des vérifications dans tout le pays dans le cadre du test dynamique en vue des élections du dimanche 26 novembre, date à laquelle le peuple cubain élira ses délégués aux assemblées municipales du Pouvoir populaire.

Dans le cas de La Havane, Pedro Viltres Pérez, vice-président de la Commission électorale provinciale, a déclaré à la presse qu'au cours de la première phase de ce test, toute la logistique a été contrôlée : prise en charge matérielle des membres des bureaux, transport, équipement informatique, car, a-t-il dit, le fonctionnement efficace de tous ces maillons permettra d'assurer le bon déroulement de cet exercice de démocratie.

L’entraînement pratique concernant le déroulement du scrutin, a ajouté Viltres, constitue l’un des moments les plus importants de l'ensemble du processus. Aussi, 50 000 autorités publiques ont-elles participé à ce test pour évaluer et corriger tout incident imprévu.

Il s’est également félicité du travail de formation effectué dans les 4 233 collèges électoraux, qui appartiennent aux 1 331 circonscriptions de La Havane.

UN TEST DANS LA SIERRA EN HOMMAGE À FIDEL

ALTOS DE MONPIÉ, Granma. — Très loin de La Havane, très difficile d’accès, à 1 090 mètres d'altitude, cette minuscule communauté de la Sierra Maestra a sans doute été, de tous les recoins de Cuba, celle dont le test dynamique se rapprochait le plus de ce qui va se passer dimanche prochain.

Il faut dire que les 117 habitants de ce hameau ont bien des raisons pour que le scrutin du 26 novembre se passe dans les meilleures conditions possibles. Voter sera pour eux un témoignage de profond respect et de souvenir envers le leader historique de la Révolution cubaine.

En effet, cette fin de semaine marquera le premier anniversaire de la disparition physique de Fidel, et le lendemain, l'île est appelée à voter pour la continuité de ses idées. «  C’est précisément ici, à cet endroit, que Fidel a été nommé commandant en chef de toutes les forces révolutionnaires. Nul ne peut faire défaut ; ce sera un acte d'engagement total », a déclaré la jeune Yanelis Ruiz à Granma.

Au milieu de la matinée, l'engagement de la communauté Altos de Mompié a été confirmé dans chaque rapport téléphonique qui arrivait de la Sierra, jusqu'à ce que les 353 bureaux de vote dans les zones montagneuses de la province de Granma se soient déclarés prêts, à travers leur vote, à rendre le dimanche 26 l'hommage le plus profond à Fidel.

TEST DYNAMIQUE RÉUSSI

Comme prévu, ce dimanche à Villa Clara a mis au point les derniers détails d’organisation du scrutin dans les 1 540 bureaux de vote et 987 circonscriptions, ainsi que tous les moyens, mécanismes et structures électorales du territoire.

Selon Rogelio Rosada Rodríguez, secrétaire de la Commission électorale provinciale, l'exercice a inclus l'examen de l'infrastructure de communication, la téléphonie fixe et mobile, ainsi que les alternatives prévues dans les zones très éloignées de la ville, où les radioamateurs ont fonctionné avec succès, ainsi que divers types de liaisons et plusieurs options de transport.

À Pinar del Río, 1 221 bureaux de vote ont ouvert leurs portes à l'heure prévue. L'exercice a complété la formation des autorités électorales pour assurer le succès de ce processus, véritable démonstration d'unité et de démocratie.

Environ 450 000 habitants du Pinar del Río devraient exercer leur droit de vote pour élire les 897 délégués qui les représenteront dans les assemblées municipales du Pouvoir populaire.

Matanzas a également atteint ses objectifs. Yasnier Hinojosa, vice-président de la Commission électorale du territoire, a déclaré que l'exercice a permis de préciser les derniers détails. L'efficacité des stratégies et la formation adéquate des autorités électorales ont été testées dans les 769 circonscriptions et 1 491 bureaux de vote.

La ville de Camagüey s’est déclarée prête pour le 26 novembre. 871 délégués, parmi les 1 887 candidats désignés dans les réunions de quartier, seront élus aux 13 assemblées municipales du Pouvoir populaire.

Quant à Mariano Basulto Pérez, président de la Commission électorale provinciale, il s’est félicité de la participation à ce test général des autorités des 1 752 bureaux constitués et de la mise en place des conditions nécessaires pour le bon déroulement du scrutin.