ORGANE OFFICIEL DU COMITÉ CENTRAL DU PARTI COMMUNISTE CUBAIN
Mirian Fernández a participé à tous les processus électoraux qui se sont déroulés à Cuba. Photo: Freddy Pérez Cabrera

SANTA CLARA. — Depuis 1976, date des premières élections pour élire les délégués aux assemblées municipales du Pouvoir populaire, Mirian Fernandez del Real a fait partie des autorités électorales au niveau de circonscription, une tâche qu’elle a accompli avec la satisfaction que sa présence est une manière de s’acquitter envers Fidel et la Révolution.

Et comme à d'autres occasions, Mirian fait partie de la Commission électorale du Bureau N° 1, qui appartient à la zone 124, dans la 74e circonscription, à Santa Clara, où elle exerce les fonctions de secrétaire, en dépit des problèmes liés à son l'âge et des obligations familiales.

« Quand ils sont venus me voir pour que je participe à cette tâche, je n'ai pas pu dire non. J'ai appris de mon père Erasmo, qui fut président du Comité de défense de la Révolution pendant de nombreuses années, qu'il y a des tâches que l'on ne peut pas refuser parce que l’on sait qu’elles peuvent être utiles à la communauté, et je le fais avec plaisir et conviction en ces temps complexes, où l'on ne peut pas faire défaut à la Patrie », a déclaré cette enseignante à la retraite.

« J'ai la chance que beaucoup de camarades précieuses du quartier tiennent toujours la table avec moi ». affirme-t-elle en signalant que dans cette communauté les gens votent tôt et de façon très responsable. Et de conclure que tant qu’elle en aura la force, elle assurera cette tâche si on a besoin d’elle.