ORGANE OFFICIEL DU COMITÉ CENTRAL DU PARTI COMMUNISTE CUBAIN
Photo: Estudio Revolución

TERCER FRENTE, Santiago de Cuba. — Au cours d'une cérémonie militaire présidée par le général Raul Castro Ruz, le Mausolée des héros et des martyrs du 3e Front Mario Muñoz, situé au cœur de la Sierra Maestra à Loma la Esperanza, a accueilli le 11 janvier les restes de 33 combattants tués pendant notre guerre de libération ou morts après le triomphe de la Révolution. Des combattants qui donnèrent leur sang pour la liberté de la patrie, ou qui consacrèrent leur vie à l'œuvre et à la défense de la Révolution dirigée par Fidel.

Pour leurs retrouvailles avec le commandant de la Révolution Juan Almeida Bosque, chef de ce groupe de guérillero, rien de plus émouvant que les accords du poème lyrique qu’il dédia à ses compagnons morts au combat, Hasta pronto, interprété par l’orchestre de l’État-major général des Forces armées révolutionnaires.

Les paroles d’hommage ont été prononcées par Miguel Diaz-Canel Bermudez, Premier vice-président du Conseil d’État et du Conseil des ministres.

Dans son intervention, le membre du Bureau politique du Comité central du Parti a évoqué l'exemple de loyauté et d'héroïsme de l'inoubliable Juan Almeida, soulignant la précieuse contribution de son groupe de guérilleros à la défaite de la tyrannie de Batista.

« Cuba défend avec fierté ses héros, comme ils ont défendu un jour notre indépendance. Et c’est et ce sera un engagement éternel des Cubains loyaux envers les pères de leur lignée : sauvegarder la souveraineté du pays », a souligné le Premier vice-président.

Puis, des couronnes de fleurs dédiées aux combattants du 3e Front Mario Muñoz ont été déposées au pied de la flamme éternelle qui brûle dans la partie élevée du Mausolée par le général d’armée Raul Castro Ruz, le peuple de Cuba et les familles.

Une fois les tumulus fermés, l’orchestre militaire a interprété l'hymne national en hommage posthume aux trois commandants rebelles, sept capitaines, cinq premiers lieutenants, un lieutenant et 17 soldats (dont trois héroïnes) qui reposent désormais au Mausolée du 3e Front, tandis qu’un peloton d'infanterie de l'Armée de Oriente tirait trois salves d’artillerie.

À l'issue de la cérémonie, le Premier Secrétaire du Comité central du Parti, le général d’armée Raul Castro Ruz, a déposé une rose blanche sur la tombe de son frère de combat lors de l’attaque de la caserne Moncada, le débarquement du Granma et de la Sierra Maestra, Juan Almeida, ainsi que sur celle des parents du héros, Rosario et Juan.

Des membres du Bureau politique, des dirigeants du Parti et de l'État, des hauts responsables des FAR et du ministère de l’Intérieur, des responsables de l'Association des combattants de la Révolution, le Premier secrétaire du Parti dans la province, Lazaro Exposito Canto, des proches du commandant Almeida et des combattants du 3e Front, dirigés par leur deuxième chef, le commandant de la Révolution Guillermo Garcia Frias, étaient présents à la cérémonie.  

Le Mausolée, qui a été inauguré le 6 mars 1998, à l'occasion du 40e anniversaire de la création du 3e Front, comprend 232 niches, où ont été déposés à ce jour les restes de 74 combattants.