ORGANE OFFICIEL DU COMITÉ CENTRAL DU PARTI COMMUNISTE CUBAIN
Photo: Reuters

Le ministère des Relations extérieures de la République de Cuba exprime son profond rejet de la décision du gouvernement des États-Unis de se retirer du Plan d'action global conjoint (PAGC) ou Accord sur le nucléaire iranien et de réimposer des sanctions contre l'Iran. Le non-respect de ces engagements internationaux viole les règles de coexistence entre les États et peut provoquer de graves conséquences pour la stabilité et la sécurité au Moyen-Orient.

Cuba s'oppose à l'application de mesures économiques coercitives unilatérales à l'encontre de tout pays et reconnaît le droit légitime de tous les États à l'utilisation pacifique de l'énergie nucléaire. En même temps, elle demande au Conseil de sécurité des Nations Unies de s'acquitter de la responsabilité qui lui incombe en vertu de la Charte des Nations Unies pour le maintien de la paix et de la sécurité internationales, en exigeant le respect de sa résolution 2231 (2015) sur la question nucléaire iranienne, adoptée à l'unanimité par cet organe.

La Havane, le 9 mai 2018