Réunion du Conseil d’État › Cuba › Granma - Official voice of the PCC
ORGANE OFFICIEL DU COMITÉ CENTRAL DU PARTI COMMUNISTE CUBAIN
Photo: Estudio Revolución

LE Conseil d'État a tenu séance le 1er juin au Palais de la Révolution, sous la direction du président cubain Miguel Diaz-Canel Bermudez, afin d’examiner, entre autres questions, le rapport final des élections générales (2017-2018) et la proposition de commission chargée d’élaborer et de présenter l’avant-projet de Constitution de la République.

Au début de la réunion, Diaz-Canel a donné des informations aux membres du Conseil d'État sur une série de décisions concernant le fonctionnement et l'organisation de l'État et du gouvernement, adoptées de manière collégiale et qui sont conformes à plusieurs directives du Premier secrétaire du Comité central du Parti communiste cubain, le général Raul Castro Ruz.

Au sujet de l'Assemblée nationale du Pouvoir populaire, il a souligné l'objectif de renforcer la fonction législative de cet organe, d'améliorer le travail de ses commissions, de maintenir les visites dans les provinces, de renforcer le lien entre les députés et les électeurs et de continuer à donner suite aux remarques et aux propositions formulées par la population.

Le président a également fait référence aux travaux du Conseil d'État et du Conseil des ministres, de la périodicité de leurs réunions et du programme des questions qui y seront traitées.

Alina Balseiro Gutiérrez, présidente de la Commission électorale nationale, a présenté ensuite aux membres du Conseil d'État le rapport final des élections générales qui viennent de s’achever. Des élections qu’elle a qualifiées de « succès du peuple », auquel 193 000 autorités électorales ont participé activement, plus de 15 000 jeunes en tant que collaborateurs et 1 300 superviseurs, qui se sont distingués par un comportement éthique et un respect total de la Loi.

La présidente de la Commission électorale nationale a signalé qu'en dépit de quelques défaillances qui se sont produites dans certains lieux du pays, le déroulement des élections 2017-2018 a été d’une qualité bien supérieure aux précédentes.

Afin d’améliorer les élections dans l’avenir, la Commission électorale nationale a proposé une série de recommandations sur lesquelles le Conseil d'État travaille actuellement.

Selon le président du Conseil d'État et du Conseil des ministres, le processus électoral a été couronné de succès. Il s'est déroulé avec qualité, organisation et a démontré le soutien à la Révolution, au milieu d'un scénario complexe marqué par des plans permanents de subversion.

Il a également insisté sur la nécessité de prendre en compte l'expérience organisationnelle acquise à ces élections pour mettre en œuvre prochainement le processus de réforme constitutionnelle dans le pays, notamment en ce qui concerne l'informatisation et la formation du personnel concerné.

La réunion a également été l’occasion de présenter la proposition de la création d'une commission composée de

33 membres, chargée d’élaborer et de présenter l’avant-projet de Constitution de la République de Cuba, au sein de laquelle figurent des représentants de toutes les organisations de masse, les différents secteurs de la société cubaine, ainsi que des structures du gouvernement et de l’administration depuis la base. La commission a été soumise pour approbation à l'Assemblée nationale du Pouvoir populaire le 2 juin, ce qui a marqué le début du processus de réforme constitutionnelle.