ORGANE OFFICIEL DU COMITÉ CENTRAL DU PARTI COMMUNISTE CUBAIN
Photo: Estudio Revolución

« Nous pouvons dire que nous sommes intégrés, actifs, rêveurs et créateurs. Cette conférence a démontré que l'Union cubaine des informaticiens est d’ores et déjà une réalité », a déclaré Miguel Diaz-Canel Bermudez, président du Conseil d'État et du Conseil des ministres, à la clôture de la 1ère Conférence nationale de cette organisation.

Diaz-Canel a souligné la possibilité offerte par cet espace de répondre à des aspirations et des motivations qui n'ont pas encore été satisfaites, et de partager, dans tous les domaines, tant étatiques que non étatiques, les moyens de travailler davantage ensemble.

Le président a également fait référence à la réunion qu'il a tenue au siège de Google, à New York, dans le cadre de son programme d’activités aux Nations Unies. Dans les jours précédant notre visite, a-t-il ajouté, quatre mémorandums d'accord ont été signés afin de pouvoir bénéficier de la plateforme de Google avec des contenus cubains.

Les entités de l'Île qui y ont souscrit sont l'Université des sciences informatiques, Infomed, le ministère de la Culture et le Bureau de l'historien de la ville de La Havane. D’où l'importance du rôle de l'Union des informaticiens de Cuba (UIC) pour promouvoir la gestion des contenus sur les plateformes numériques, a-t-il indiqué.

Miguel Diaz-Canel a aussi évoqué la Politique Intégrale pour le perfectionnement de l'informatisation de la société à Cuba, approuvée par le Conseil des ministres le 28 février 2017, et associée à la mise en œuvre de l’Orientation 108 de la Politique économique et sociale, adoptée au 7e Congrès du Parti.

Cette politique constitue un document directeur pour le processus d'informatisation de la société cubaine, de manière sûre et durable, a souligné Diaz-Canel, qui a réitéré le caractère décisif de la contribution de l'UIC à cet effort.

EN CONTEXTE

Orientation 108 : Avancer progressivement, en fonction des possibilités économiques, dans le processus d'informatisation de la société, le développement de l'infrastructure des télécommunications et l'industrie des applications et des services informatiques. Ceci en nous appuyant sur un système de cybersécurité qui protège notre souveraineté technologique et assure la lutte contre l'utilisation illégale des technologies de l'information et de la communication. Mettre en place des mécanismes de coopération internationale dans ce domaine.

EN CHIFFRES (FIN AOÛT 2018)

- Plus de 5,9 millions d'utilisateurs ayant accès à Internet

- Plus de 1 827 000 comptes permanents du service Nauta

- Plus de 2 838 000 services postaux publics Nauta

- 51 728 services « Nauta Home » dans l’ensemble du pays

- 32 143 liaisons de données pour la connectivité des entités

- 710 nouveaux sites 3G, qui couvrent 65,8% de la population

- 755 sites wifi publics d’Etecsa

- 211 salles de navigation

- 936 guichets automatiques actifs dans 68 municipalités

- 4 distributeurs de billets multifonctions pour le change de devises étrangères

- 7 Recycleurs avec option dépôt