ORGANE OFFICIEL DU COMITÉ CENTRAL DU PARTI COMMUNISTE CUBAIN

LES conversations entre le président du Conseil d'État et du Conseil des ministres de Cuba, Miguel Diaz-Canel Bermudez, et le patriarche de Moscou et de toute la Russie, Sa Sainteté Cyrille, qui a remercié le dirigeant cubain d'avoir choisi ce pays comme le premier de sa tournée officielle en dehors de la région Amérique latine et Caraïbes, ont suscité de vives émotions.

Il a également évoqué ses souvenirs de la première visite de Fidel dans ce pays. « Je l'ai rencontré », a-t-il dit avec émotion, avant de poursuivre : « Nous avions des drapeaux cubains et nous avons crié « Cuba si, Yankees no ! »

« Les expériences qui rapprochent les deux peuples depuis des années se sont transmises de père en fils, ce qui garantit également la continuité de nos relations », a déclaré Sa Sainteté Cyrille.

Il a qualifié Cuba de « terre bénie », avant de rappeler que la cathédrale orthodoxe russe de La Havane a été construite avec le soutien direct de Fidel Castro, et qu’elle est devenue le centre de la vie culturelle et spirituelle de la population russe à Cuba.

C'est précisément à Cuba qu'eut lieu un événement d'une importance particulière pour l'histoire : à l'aéroport international de La Havane s'est tenue, en février 2016, la première rencontre entre un patriarche russe et un représentant de l'Église catholique, a-t-il dit, en référence à sa rencontre avec le pape François, il y a deux ans.

« Je pense que nous sommes au bon moment et au bon endroit », a-t-il ajouté en évoquant les premiers mots que le Pape lui avait prononcés lors de cet entretien.

« Cuba était le territoire parfait pour tenir cette réunion », a-t-il souligné.

La fierté de la Patrie dans un pays étranger rejaillit. Le président cubain avoue être ému par cette rencontre et se souvient de cette visite historique en 2016, lorsqu'il avait eu l'occasion de recevoir Sa Sainteté sur le sol cubain et de partager avec le général d’armée plusieurs des activités organisées en son hommage.

« Nous avons tous deux la joie et la satisfaction de constater que les relations entre le gouvernement cubain et le Patriarcat orthodoxe russe sont excellentes, que nous partageons des valeurs communes, et j’aimerais saisir cette occasion pour ratifier que nous entendons contribuer au renforcement et à l’élargissement de ces liens », a déclaré le président cubain. (YPM)