ORGANE OFFICIEL DU COMITÉ CENTRAL DU PARTI COMMUNISTE CUBAIN
Photo: Dunia Álvarez Palacios

La pluie n'a pas empêché les jeunes de défiler pour rendre hommage aux 8 étudiants de médecine fusillés par les colonialistes espagnols le 27 novembre 1871. La rue San Lazaro s’est habillée d'une jeunesse éternelle : une multitude d'étudiants, de lycéens, d’écoliers et de jeunes de l’École latino-américaine de médecine, ainsi que des membres du Secrétariat national de l'Union des jeunes communistes (UJC) ont marché de la colline universitaire à l'esplanade de la Punta.

Le défilé a été ouvert par six drapeaux cubains géants portés par des étudiants en sciences médicales. Raul Alejandro Palmero Fernandez, président de la Fédération des étudiants universitaires (FEU), a souligné l'engagement de la Révolution en faveur du système de santé cubain. « Nous sommes en présence d'une jeunesse formée dans nos écoles dans le seul but de sauver des vies, imprégnée des principes de solidarité et de dévouement », a-t-il affirmé. « Nos médecins, en plus d'être révolutionnaires, sont bien préparés et portent dans leurs veines l'humanisme de Fidel », a-t-il ajouté.

« Je pense que ce défilé a lieu dans un contexte où, chaque jour, il est nécessaire que les jeunes démontrent cet esprit altruiste, cette unité dont notre pays a besoin, cette effervescence contre l'impérialisme », a déclaré quant à elle Susely Morfa Gonzalez, Première secrétaire du Comité national de l'UJC.

Photo: Dunia Álvarez Palacios
Photo: Dunia Álvarez Palacios
Photo: Dunia Álvarez Palacios
Photo: Dunia Álvarez Palacios
Photo: Dunia Álvarez Palacios
Photo: Dunia Álvarez Palacios
Photo: Dunia Álvarez Palacios
Photo: Dunia Álvarez Palacios
Photo: Dunia Álvarez Palacios