ORGANE OFFICIEL DU COMITÉ CENTRAL DU PARTI COMMUNISTE CUBAIN
Au cours de ces 18 années d'accords bilatéraux, 220 000 coopérants cubains ont apporté leur contribution au Venezuela. Des personnels cubains soutiennent le Plan national de vaccination dans ce pays sud-américain. Photo : Enrique Milanés León

VINGT-QUATRE années se sont écoulées depuis l'aube de ce mois de décembre où Fidel et Chavez ont été les protagonistes à La Havane de ce qui est connu aujourd'hui du nom de « l’accolade ». Cette accolade qui allait devenir le point de départ d'une amitié inspirée également par la pensée de José Marti et de Simon Bolivar.

C'est ce qui a été démontré ce 14 décembre lors de la clôture de la 19e réunion de la Commission intergouvernementale entre Cuba et le Venezuela, où le Plan annuel de coopération 2019 a été adopté par les deux parties, composé de 22 projets couvrant neuf secteurs.

Ricardo Cabrisas, vice-président du Conseil des ministres de Cuba, a réitéré la solidarité pleine et inconditionnelle du peuple et du gouvernement de l'Île avec la Révolution bolivarienne et il a dénoncé les mesures coercitives et unilatérales qui entravent la gestion de l'administration de Nicolas Maduro, à qui il a souhaité le succès lors de son prochain mandat présidentiel.

Il a expliqué que la rencontre de ce vendredi a été précédée d'un travail préparatoire approfondi afin d’élaborer le Plan de coopération signé ce même jour à La Havane.

Cabrisas a déclaré que sur le nombre total de projets, 90% du financement sera destiné au renforcement des services de santé et à la production de médicaments, bien qu’une attention sera également accordée aux autres secteurs prévus dans le Plan. Il a fait valoir que pour l’élaborer, l’idée de départ a été d'axer les projets vers des objectifs hautement prioritaires et que les parties disposeraient de la capacité réelle pour les exécuter efficacement.

Faisant référence aux résultats de l'année dernière, le vice-président du Conseil des ministres a déclaré que les projets convenus avaient été menés à bien de manière satisfaisante, avec un impact particulier dans le domaine de la santé, et ce malgré la guerre économique menée par l'impérialisme étasunien contre le Venezuela et le renforcement du blocus économique, financier et commercial imposé par ce même empire à Cuba.

Plusieurs documents ont été signés au cours de la journée. Photo: José Manuel Correa

Cela démontre « la capacité et la durabilité de cet Accord face aux situations défavorables imposées par les conditions susmentionnées », a-t-il précisé.

Il a indiqué qu'en 2019, Cuba et le Venezuela continueront à œuvrer au travail de renforcement des relations bilatérales sur la base d'initiatives qui ont été identifiées conjointement, et que les deux pays poursuivront la voie que Fidel et Chavez ont tracée pour atteindre le bien-être des peuples de Notre Amérique.

Prenant la parole, la vice-présidente exécutive du Venezuela, Delcy Rodriguez, a déclaré que son pays sera éternellement reconnaissant pour la coopération cubaine, et elle a ajouté que durant ces 18 années de l'Accord, le Venezuela a accueilli 220 000 coopérants, « qui se sont séparés de leur famille, pour donner l'amour à mon peuple ».

À ce propos, elle a affirmé qu’alors que le néo-fascisme qui s'installe au Brésil a décidé de nuire à la santé de millions de personnes, le Venezuela dit « merci, chers coopérants, d'exalter la dignité de l'Amérique latine et des Caraïbes ».

Pour la vice-présidente de ce pays d’Amérique du Sud, les documents signés ce vendredi sont le volume de travail que se proposent de réaliser deux peuples qui se sont unis dans l'héritage de Marti et de Bolivar pour être libres.

-Projet d'approfondissement de la Politique d’éducation dans le cadre du deuxième Plan socialiste 2013-2019 et de la révolution du savoir, de la science et de la technologie dans le Sous-système de l'éducation de base au Venezuela.

-Projet de formation de techniciens, de prestation et de conseil pour les services techniques en électromédecine dans le réseau du ministère du Pouvoir populaire pour la Santé.

-Projet Mission Barrio Adentro Deportivo (Le Sport au cœur du quartier).