ORGANE OFFICIEL DU COMITÉ CENTRAL DU PARTI COMMUNISTE CUBAIN
Photo: Jose M. Correa

_ Miguel Diaz-Canel Bermudez, président du Conseil d'État et du Conseil des ministres, a assisté, avec d'autres directeurs, à la réunion annuelle de bilan du système bancaire et financier, qui a examiné la gestion en 2018 et a fixé les priorités de travail pour l'année en cours.

_ Face au contexte actuel, il a affirmé : « Il y a deux grandes priorités : la défense du pays et la bataille économique. Cependant, en dépit des menaces, nous continuons d'avancer fermement. »

_ La relation entre les services bancaires et l'économie interne doit se concentrer sur le financement des chaînes de production, le rôle plus actif de la banque commerciale avec les entreprises qui n'ont pas recours au crédit, et le soutien à la lutte contre le désordre dans le dépôt en espèces, a déclaré Diaz-Canel. Et en ce qui concerne les services à la population, il a insisté sur la nécessité de simplifier les démarches, les files d'attente, d'accroître la bancarisation et de préparer les gens à l'utilisation de ces services.

_ Irma Martinez Castrillon, ministre-présidente de la Banque centrale de Cuba, a souligné parmi les principaux axes de travail pour cette année : améliorer la qualité des services, continuer à mettre en œuvre la politique d'informatisation, en mettant l'accent sur l'administration et le commerce en ligne, ainsi que sur le renforcement du contrôle interne, la communication institutionnelle, la formation du personnel et la logistique interne.