ORGANE OFFICIEL DU COMITÉ CENTRAL DU PARTI COMMUNISTE CUBAIN
Armando Miguel Gomez (à gauche) et Yotuel Romero dans le film El acompañante.

LE film El acompañante (2015) de Pavel Giroud a été choisi pour représenter Cuba dans la course aux prix Oscar et Goya, des académies de cinéma des États-Unis et d’Espagne.

Selon le portail Cubacine, le Comité de sélection, coordonné par l’Institut cubain de l’art et de l’industrie cinématographiques (ICAIC), était composé des cinéastes Marilyn Solaya, Leandro de la Rosa et Marcel Beltran, et des critiques Joel del Rio et Frank Padron.

Le film de Giroud (La Havane, 1972), a été choisi pour « sa capacité à communiquer facilement avec le spectateur… à partir d’une histoire racontée avec une efficacité narrative incontestable, une puissance humaniste, chargée des émotions des personnages. El acompañante confirme le talent du réalisateur à proposer un cinéma lucide et convainquant dans tous les aspects de la réalisation, depuis les qualités du design de production…les interprétations et la bande sonore… »

Parmi les films qui aspiraient à cette nomination se trouvaient également : Bailando con Margot, Arturo Santana ; Café amargo, Rigoberto Jiménez ; La cosa humana, Gerardo Chijona ; Cuba libre, Jorge Luis Sanchez ; Esteban, Jonal Cosculluela, etLeontina, Rudy Mora.

El acompañante est un drame de 104 minutes, qui se déroule dans les années 80. Il raconte l’histoire d’un champion de boxe, Horacio Romero (interprété par Yotuel Romero, chanteur du groupe Orishas), qui purge sa peine pour dopage en tant qu’accompagnateur de Daniel (Armando Miguel Gomez, Conducta, La emboscada), un patient atteint du sida.

Même si le film, dont le scénario est de Giroud et Alejandro Brugués (Juan de los Muertos), aborde le thème du sida, la maladie n’est pas le centre de son action, mais plutôt des questions universelles comme la lutte pour ses rêves et l’amitié.

Le film a été présenté à la 37e Édition du Festival international du Nouveau cinéma de La Havane en tant que production indépendante qui a compté sur le soutien du Programme Ibermedia, 5e Avenue Production et Synergie.

À l’époque, à la sortie de la projection à la salle Chaplin, où sont présentés tous les films en compétition, Giroud avait déclaré à ce journal : « Je mise toujours sur le divertissement. Faire un film sérieux ne signifie pas faire un film ennuyeux ».

El acompañante est le troisième long métrage de fiction de Pavel Giroud, précédé de Tres veces dos (2004), dans lequel il dirigeait le premier des trois contes qui composent le film, les autres de Lester Hamlet et Estaban Insausti) ; La edad de la peseta (2007), qui fut nominé au Goya et Omerta (2009), prix Coral dans la catégorie Meilleur scénario inédit au Festival de La Havane en 2015, tous produits par l’ICAIC.

El acompañante a été projeté en salle pour la première fois en France. Il sortira à Cuba en septembre.