ORGANE OFFICIEL DU COMITÉ CENTRAL DU PARTI COMMUNISTE CUBAIN

LE 3e Festival de la Culture cubaine Habanarte 2016 revient entre le 8 et le 18 septembre avec un programme varié qui promeut les différentes formes d’expression artistique.

La programmation de cet événement met au premier plan cette année les jeunes artistes cubains les plus intéressants. Pendant 10 jours à La Havane, théâtre, danse, arts visuels, littérature, musique et cinéma seront à l’honneur.

Dans « l’île de la musique », les spectateurs et les danseurs peuvent profiter des tendances les plus diverses : salsa, chanson, jazz, rock, trova, pop et musique symphonique.

Adrian Berazain, les groupes de salsa El Niño y la Verdad, Bamboleo, Qva libre, Gens, le duo Buena Fe, et l’ensemble de jazz Cesar Lopez y Havana Ensemble, ainsi que le groupe pop Miel con Limon, les chanteuses, Zule Guerra, Ivette Cepeda et l'Orchestre symphonique national, dirigé par le maestro Enrique Pérez Mesa sont quelques-uns des invités au Festival.

Le programme de danse a ouvert les portes du Festival avec la première de Welcome, de la chorégraphe espagnole, Susana Pous et sa compagnie DanzAbierta. Une œuvre qui se distingue par une scénographie spectaculaire, conçue par l'artiste plasticienne Mabel Poblet, une conception des lumières, de Guido Gali, sur une musique d’Aldo Lopez Gavilan.

À l’affiche également des pièces des groupes de danses afrocubaines Raices Profundas, sous la direction artistique de Idolidia Ramos ; Malpaso, une compagnie de danse contemporaine dirigée par le jeune chorégraphe Osnel Delgado ; le Ballet espagnol de Cuba, dirigé par Eduardo Veitia, et au théâtre Mella la compagnie Rosario Cardenas présente en première Antologia Danzaria, une pièce composée d’extraits des pièces les plus importantes dans la trajectoire personnelle de cette créatrice, prix national de Danse.

Les arts plastiques sont également à l’honneur avec des expositions, notamment Fuerza y Sangre. Imaginarios de la Bandera en el Arte Cubano, (Force et sang. Imaginaires du drapeau dans l’art cubain) au troisième étage du Grand Théâtre de La Havane Alicia Alonso.

Quant au cinéma cubain, il est représenté par la première du film El acompañante, du réalisateur Pavel Giroud, auquel s’est joint la Semaine du cinéma espagnol, inaugurée le 10 septembre avec le film Toro, en présence de son réalisateur, Kike Maillo, et de l'acteur Mario Casas.

De nouveau, le Festival de la Culture cubaine Habanarte se révèle une excellente proposition pour découvrir les jeunes talents cubains, bien que cela reste toujours un exercice difficile de choisir le spectacle à ne pas manquer.