ORGANE OFFICIEL DU COMITÉ CENTRAL DU PARTI COMMUNISTE CUBAIN
Adalberto Alvarez, compositeur et directeur d’un groupe musical, est l’un des membres du jury chargé de la sélection des artistes. Photo : TIRÉ DU SITE WEB DE L’ARTISTE

CUBA est l’Île de la musique. Cette vérité constitue aujourd’hui un sceau permettant de l’identifier dans le monde entier. Montrer, de manière générale et ponctuelle, ses particularités à des professionnels internationaux, tel est l’objectif du Forum international de musique Primera Línea (Première ligne).

Alejandro Guma, vice-président commercial de l’Institut cubain de la musique (ICM), a annoncé à la presse – au Centre de recherche et de développement de la musique cubaine (CIDMUC) – la 2ème édition de cette rencontre commerciale, qui propose aux spécialistes « un voyage sonore et visuel dans l’univers musical cubain ».

Auteurs, interprètes, producteurs, exécutifs de maisons de disques et de studios d’enregistrement, entre autres spécialistes, participeront à cette rencontre appelée à favoriser un rapprochement avec les potentialités de Cuba dans le domaine musical, a précisé Guma.

La 2ème édition de Primera línea – a signalé le vice-président commercial de l’ICM – se déroulera du 20 au 23 septembre, notamment au Grande théâtre de La Havane Alicia Alonso, l’un des joyaux architectoniques de la ville, même si ce ne sera pas la seule institution à accueillir cet événement.

Le Forum commercial est organisé par le ministère cubain de la Culture, l’ICM et les maisons de disques Egrem, Artex et Colibri, et sous les auspices de la foire internationale de la musique Womex (sigle de World Music Expo) et de la société espagnole Endirecto, qui opère à Cuba.

Le responsable cubain a rappelé que la première édition a eu lieu en septembre 2016, « parce que nous avons estimé nécessaire d’avoir une foire internationale de la musique cubaine », et « nous y sommes parvenus après quatre ans de travail de nos institutions avec les organisateurs de Womex », qui organisent des rendez-vous similaires en Europe et dans d’autres pays d’Asie et d’Afrique depuis 1994.

« À la 1ère édition, nous avons pu compter sur la présence de 88 professionnels étrangers et plus de 200 Cubains. Nous la considérons comme une édition réussie », a-t-il dit.

Guma a ajouté qu’au mois d’octobre dernier, ils ont participé à la foire professionnelle Womex de Saint-Jacques de Compostelle, en Espagne, où ils ont procédé au lancement de cette 2ème édition de Primera línea. « L’intérêt était très grand, si bien que nous espérons accueillir quelque 150 délégués internationaux, et jusqu’à 450 Cubains cette année ».

— En quoi consiste de Forum ?

« Des rencontres d’affaires, des conférences spécialisées sur ces sujets, démos, concerts (showcases) de formations musicales cubaines qui seront sélectionnées pour être présentées à ces professionnels internationaux ».

Au programme également, comme d’habitude à ce genre d’événements, des séances d’affaires, notamment à la Salle Carpentier du Grand théâtre, alors que les mini-concerts sont prévus « à la nouvelle installation de l’Egrem, sise à l’angle des rues 31 et 2, dans le quartier havanais de Playa, qui sera prochainement inaugurée ».

Concernant les groupes qui seront présentés aux spécialistes, Mabel Castillo, directrice pour le développement artistique de l’ICM, a précisé que « la convocation est adressée aux topologies de la musique, conformément à leurs potentialités commerciales, et qu’en raison des particularités de nos catalogues professionnels nous nous sommes décidés pour la musique populaire, comme l’une des principales sources, la musique traditionnelle, le pop, la trova, les Dj (un phénomène intentionnel), les chanteurs, le jazz, et cette année nous avons inclus la musique de concert, qui compte d’excellents projets ».

Castillo a signalé qu’ils ont déjà reçu 130 propositions de 18 institutions du système de la culture (centres nationaux, provinciaux, maisons de disques, l’Association Hermanos Saíz) et qu’à présent c’est le moment de la sélection, car seuls 15 groupes musicaux seront présentés.

La sélection sera confiée à un jury composé par Castillo elle-même, le musicien et compositeur Adalberto Alvarez et le journaliste et critique Pedro de la Hoz.

Cependant, elle a souligné que plusieurs autres modalités de présentation ont été conçues dans l’intérêt de montrer davantage de groupes cubains, en plus de 15 mini-concerts qui seront présentés à titre de démonstration et les galas d’ouverture et de clôture.

À titre d’exemple, elle a précisé que cette année la rencontre s’étendra à d’autres provinces, et que pour ce faire ils travaillent avec l’agence de tourisme culturel Paradiso.

« Une fois la Foire terminée, le 23, les professionnels ayant acheté ce type de programme visiteront Villa Clara, Cienfuegos, Trinidad et Matanzas, et finalement La Havane, où un grand concert a été prévu le 30 », a-t-elle indiqué.

Le Forum Primera Línea, qui se veut une vitrine de la musique cubaine, une occasion à saisir par les artistes, les entreprises et les maisons de disques, comportera également un événement universitaire.

En raison du vaste espace thématique prévu (nouvelles technologies, marketing, management, etc.), le rendez-vous accueillera des conférenciers en provenance d’Espagne, des États-Unis et de pays d’Afrique.

Cuba est l’Île de la musique. À présent, le 2ème Forum international de musique Primera Línea ouvre un nouvel espace pour les échanges et montrer le talent et le savoir-faire des artistes cubains, notamment les jeunes, aux professionnels étrangers du secteur de l’industrie musicale.