ORGANE OFFICIEL DU COMITÉ CENTRAL DU PARTI COMMUNISTE CUBAIN

« On ressent toujours ce même sentiment, un soudain pincement au cœur. À chaque fois, j’en ai la chair de poule et les larmes aux yeux. J’éprouve la même émotion que lors de mon combat contre Zamora à Munich », nous a confiés cet homme de petite taille, mais un géant de la boxe.

En raison des vents forts annoncés sur Veracruz, la cérémonie s’est déroulée dans l’un des salons du World Trade Center de Veracruz.

C’est ainsi qu’Orlando Martinez, aujourd’hui âgé de 68 ans, champion olympique aux Jeux olympiques de Munich, en 1972, a vécu la cérémonie de la levée du drapeau national au World Trade Center de Veracruz, dans le cadre des 22e Jeux sportifs d’Amérique centrale et des Caraïbes, qui seront inaugurés ce soir.

« Orlandito », comme on l’appelle chez nous, restera à jamais le premier champion olympique du sport révolutionnaire cubain lorsqu’il s’imposa à la finale de Munich au Mexicain Alonso Zamora. Aujourd’hui il faut partie du groupe des anciennes gloires sportives qui accompagnent notre délégation.

En raison des vents forts annoncés sur Veracruz, la cérémonie qui s’est déroulée dans l’un des salons du World Trade Center, a été présidée par Alejandro Palma Fragoso, représentant le gouvernement fédéral, qui dans son allocution, s’est félicité des liens qui unissent les peuples du Mexique et de Cuba, qui sont ancrés dans notre histoire. « Votre présence parmi nous à ces Jeux constitue un motif d’honneur et de fierté », a-t-il dit.

Le chef de la délégation cubaine, Antonio Becali, a signalé quant à lui : « Nous saluons et félicitons tous les participants, et notamment nos hôtes mexicains », avant de rappeler que « notre modeste délégation est venue défendre les conquêtes de notre sport, qui est le fruit de l’œuvre de la Révolution, et porter haut les valeurs et les couleurs de ce grand rendez-vous sportif régional ».