ORGANE OFFICIEL DU COMITÉ CENTRAL DU PARTI COMMUNISTE CUBAIN

La médaille d’argent remportée par Leinier Dominguez (2 720 points Elo) a été la meilleure performance de Cuba à la 42e Olympiade d’échecs qui s’est déroulée du 1er au 14 septembre à Bakou, en Azerbaïdjan.

L’idole de Güines (ville située à une cinquantaine de kilomètres au sud de La Havane), est devenue le deuxième Cubain à décrocher une médaille à une compétition de ce niveau, après José Raul Capablanca et sa médaille d’or au tournoi de Buenos Aires en 1939.

Cependant, malgré le tour de force de Leinier nos représentants ont terminé au 25e rang au tournoi par équipe avec un bilan de 6 victoires, deux matches nuls et trois défaites. Un revers inespéré contre le Canada et les matches nuls face à l’Ouzbékistan et la Roumanie, qui affichaient une Elo inférieure, ont limité les possibilités de notre équipe masculine d’égaler ou du moins de se rapprocher de la 7e place obtenue à l’édition de Tromsø, en Norvège, en 2014.

Les filles ont montré un meilleur visage en terminant à la 18e place grâce à leurs sept victoires, un match nul et trois revers. Notre équipe féminine a largement amélioré la 30e place d’il y a deux ans en terres nordiques.

Pour en revenir à Leinier Dominguez, signalons qu’il a totalisé 7,5 points sur 10 possibles avec un impressionnant rating de 2 839 points, uniquement devancé par le Géorgien Badur Jobava (2 665), qui a réussi 8 points sur 10 et un rating astronomique de 2 926 points. Le Cubain a ainsi 15,6 points à son classement Elo en terminant invaincu avec cinq victoires et autant de matches nuls.

Pour ce qui est des individualités, plusieurs de nos représentants se sont distingués, à savoir l’expérimentée Maritza Arribas (2 315), invaincue avec trois succès et trois nuls qui lui ont permis un gain de 19,2 points Elo, et Lisandra Laudy (2 269) avec 7 points sur 10.

Chez les garçons, mentionnons Isam Ortiz (2 581) qui a terminé 16e parmi les défenseurs du quatrième échiquier, et Yuniesky Quesada (2 636), qui a occupé la 19e place.

Parmi les déceptions, celle de Lazaro Bruzon (2 623), avec 4,5 points sur 9 possibles et trois revers. Ce joueur originaire de la province de Las Tunas connaît un passage à vide qui lui coûtera 8,4 points à son classement Elo. Yuri Gonzalez n’a pas non plus rempli son rôle de remplaçant en essuyant deux défaites en cinq matches.

Chez les filles, Yaniet Marrero a complètement raté son tournoi avec quatre défaites en huit matches, avec une perte de

31 points. Oleiny Linares et la remplaçante Yuleisy Hernandez n’ont pas été non plus à la hauteur des attentes.

Au classement général, les États-Unis se sont imposés chez les hommes, devant l’Ukraine et la Russie. À noter la 10e place du Pérou et la 11e des Canadiens.

Chez les femmes, la Chine a terminé invaincue et s’est adjugée le titre devant la Pologne et l’Ukraine.