ORGANE OFFICIEL DU COMITÉ CENTRAL DU PARTI COMMUNISTE CUBAIN
Chez les filles Misleidys Vargas a terminé première avec un chrono de 3 heures, 6 minutes et 9 secondes. Photo: Ismael Batista

LA Havane a été une nouvelle fois la capitale mondiale du marathon en accueillant le dimanche 20 novembre la 30e édition du Marabana, qui a battu à l’occasion de ses trente ans un nouveau record de participation.

Les Cubains Henrry Jaen et Misleidys Vargas ont été les grands animateurs de cette fête populaire, chaleureuse et conviviale en s’imposant chacun dans sa catégorie.

Henrry a franchi la ligne d’arrivée située en face du Capitole national en 2 heures 34 minutes et 29 secondes, devant Yumier Fouman (2:36:20) et Alien Reyes (2:39.24).

Le vainqueur de cette cours de 42 km et 195 m a déclaré s’être senti à l’aise et n’avoir eu aucun problème pour maintenir le rythme pour garder la tête de  la course jusqu’au passage de la ligne d’arrivée. Cet athlète originaire de Santiago de Cuba a signé ainsi sa quatrième victoire après avoir remporté les éditions de 2006, 2007 et 2013.

Chez les dames, Misleidys Vargas a réalisé un chrono de 3 heures, 6 minutes et 9 secondes pour s’imposer sans coup férir. « J’ai ressenti une petite douleur au niveau du pied gauche au 33e kilomètre, j’ai commencé à avoir des crampes mais je me suis accrochée. J'ai pris le parti de ne jamais m'arrêter et j’ai pu terminer la course en tête », a-t-elle déclaré au terme de l’épreuve.

Originaire de la province d’Artemisa, Vargas a terminé première devant la Néerlandaise Inez-Anne Haagen (3:11:22) et la Cubaine Lizandra Gomez (3:18:22).

Les deux vainqueurs de l’épreuve de fonds ont été invités par la compagnie Air France au marathon de Paris.

Henrry Jaen, vainqueur de la course de marathon. Photo: Ismael Batista

Autre bonne surprise : le Havanais Richer Pérez a été sacré pour la sixième fois de suite champion de l’épreuve du semi-marathon après avoir accompli le parcours de 21 kilomètres et 97 mètres en une heure, six minutes et dix-neuf secondes, devant ses compatriotes Yuleidys La O (1:08:10) et Luis Angel Martinez (1:10:23).

Jorge Luis Suarez, quatre fois vainqueur de Marabana, s’est inscrit cette année en vue de sa prochaine participation, le 25 novembre, à la 40e édition du Marathon international de Panama.

Pedro Rumbao, président de la Fondation Mapoma et directeur du marathon de Madrid, a salué le Marabana qui, a-t-il dit, a rencontré un vif succès, tant au niveau de la participation que de la qualité de l’organisation par rapport aux éditions précédentes, fruit de la coopération entre les deux parties.

« Pour l’édition de 2017, nous envisageons d’attirer plus de 2 500 concurrents étrangers, un chiffre qui se traduira par un impact économique significatif sur la ville », a conclu Rumbao.