ORGANE OFFICIEL DU COMITÉ CENTRAL DU PARTI COMMUNISTE CUBAIN
Julio César La Cruz briguera un quatrième titre aux Championnats du monde de Hambourg. Photo : www.aiba.org

COMME il fallait s’y attendre, l’équipe cubaine masculine de boxe a dominé le Tournoi panaméricain de cette discipline grâce à une belle prestation de nos représentants, qui ont raflé huit médailles d’or et deux d’argent à Tegucigalpa, au Honduras, une compétition qualificative pour les Championnats du monde prévus au mois de septembre à Hambourg, en Allemagne.  

La meilleure nouvelle pour le groupe dirigé par l’entraîneur Rolando Acebal : la victoire en finale du poids moyen Arlen Lopez, dans la catégorie des 75 kg, sur le Colombien Jorge Vivas, par 5-0. Rappelons que le boxeur sud-américain avait battu Arlen à deux reprises cette saison à la World Serie Boxing (WBS).

Yosvany Veitia s’est également illustré chez les 52 kg en dominant largement l’expérimenté Colombien Ceiber Avila, selon la page Web de l’Association internationale de boxe (AIBA).

Pour sa part, dans la catégorie des 60 kg, Lazaro Alvarez s’est imposé aux points (4-1) face à Delante Johnson, des États-Unis.

Chez les 64 kg, Andy Cruz a clairement maîtrisé son combat contre le Dominicain Elvis Gonzalez, et dans la catégorie des 69 kg, Roniel Iglesias a remporté une très belle victoire à l’unanimité des juges (5-0) face à Quinton Randall, des États-Unis.

Julio Cesar La Cruz n’a eu quant à lui aucun mal à prendre le meilleur sur l’Équatorien Carlos Mina, chez les 81 kg.

Deux autres boxeurs cubains expérimentés étaient également présents à ce tournoi. Erislandy Savon, qui a battu l’Argentin Yamil Peralta chez les 91 kg, et José Angel Larduet, invaincu en 2017, qui a enregistré une victoire sans appel sur le Colombien Cristian Salcedo.

Cuba a remporté sa première médaille d’argent par l’intermédiaire de Johanys Argilagos, dans la catégorie des 49 kg, qui a été incapable de décrypter le style du Colombien Yurberjen Martinez, vainqueur à trois reprises du Cubain. L’autre médaille d’argent est allée à Javier Ibañez, chez les 56 kg, qui a dû déclarer forfait face au Dominicain Leonel de los Santos, en raison d’une blessure lors de son combat précédent en demi-finale face au Portoricain Gil Iglesias. De los Santos a finalement décroché la médaille d’or.

Au total, 60 boxeurs de 16 pays du continent américain se sont qualifiés pour les Championnats du monde de Hambourg, Cuba étant le seul pays à aligner une équipe complète, devant la Colombie (7 boxeurs), les États-Unis (6) et le Brésil (5).

Chez les filles, l’Argentine a terminé en tête du classement par pays avec trois titres, devant le Canada, les États-Unis et la Colombie, deux chacun, et le Brésil qui a empoché une médaille d’or.