ORGANE OFFICIEL DU COMITÉ CENTRAL DU PARTI COMMUNISTE CUBAIN
Ismael Borrero est devenu un lutteur hors classe dans sa catégorie. Photo: Endrys Correa Vaillant

LA lutte gréco-romaine cubaine participera aux Jeux panaméricains animée de plusieurs motivations. L'une d'entre elles, et pas des moindres : la présence dans ses rangs du champion Mijain Lopez, qui sera le porte-drapeau de notre délégation et qui confirmera son statut d'ambassadeur des Jeux. Mijain fera son apparition sur les tapis du Village sportif du Callao pour tenter de décrocher sa cinquième médaille d’or en autant de participations.

La délégation cubaine se rendra à Lima avec des représentants dans les six catégories au programme et avec un objectif bien défini : obtenir une moisson encore plus importante que celle de Toronto 2015, où notre pays avait remporté deux médailles d'or (Mijain Lopez, 130 kg, et Yasmany Lugo, 98 kg) et deux médailles de bronze (Miguel Martinez, 66 kg, et Alan Vera, 85 kg). À cette occasion, l'objectif sera de décrocher au moins trois titres et six médailles en tout.

Luis de la Portilla, responsable de la Commission nationale de lutte, a souligné que le programme d'entraînement a été conçu pour atteindre cet objectif. « Nos lutteurs sont concentrés sur leur travail afin d’atteindre leur forme optimale. À l’heure actuelle, notre sélection de style gréco-romain effectue un stage d'entraînement à Pinar del Rio, et à partir du 14 juillet prochain elle entreradans la dernière phase de préparation au Pérou, ce qui constituera une occasion idéale pour s'adapter aux conditions de la compétition. »

Les principaux favoris du style classique sont Mijain Lopez et Ismael Borrero. Daniel Gregorich, chez les 87 kg, médaillé d’argent aux derniers Championnats du monde des moins de 23 ans, a également des chances de médailles. Au vu des résultats du dernier Championnat panaméricain qui s'est déroulé en Argentine, on peut espérer une bonne performance de Luis Orta dans la catégorie des 60 kg, Yosvany Peña (77 kg) et Gabriel Rosillo (97 kg), tous médaillés d’or à Buenos Aires, qui complètent l’équipe qui nous représentera à Lima.

La lutte est l'un des sports cubains qui accumule plus de 200 médailles aux compétitions multisports en Amérique. Le style gréco-romain affiche le plus grand nombre de titres (59), et 19 médailles d’argent et

11 de bronze ; une récolte qui pourrait s’améliorer considérablement avec la contribution attendue de nos lutteurs du style classique sur les tapis du Village sportif du Callao, les 7 et 8 août.