ORGANE OFFICIEL DU COMITÉ CENTRAL DU PARTI COMMUNISTE CUBAIN
La paire cubaine formée par Nivaldo Diaz et Sergio Gonzalez à créé la surprise en s’imposant pour ses débuts aux favoris brésiliens Pedro Solberg et Junior Evandro. Photo: Morejón, Roberto

Si elle n’a pas encore décroché de médaille, Cuba se fait tout de même remarquer aux Jeux olympiques de Rio de Janeiro ce week-end, et la preuve la plus convaincante en est le beach volley, une modalité où notre équipe masculine composée par Nivaldo Diaz et Sergio Gonzalez a réussi à battre le Brésil, le grand favori dans son fief.

En plus de la 5e place occupée par Dayaris Mestre en judo et de la qualification de Manrique Larduet dans trois épreuves de gymnastique, il faut dire que Nivaldo et Sergio ont réussi un véritable exploit sur la plage de Copacabana en s’imposant à la paire brésilien formée par Pedro Solberg et Junior Evandro, médaillée de bronze aux derniers Championnats du monde de La Haye, au Pays-Bas.

Les Cubains ont fait preuve d’un sang froid et d’un cœur énormes, au point de laisser sans voix les milliers de supporters qui se sont vu privés de célébrer chez eux la première victoire de leurs idoles.

À Copacabana également, mais à l’épreuve de cyclisme sur route féminin, notre représentante Arlenis Sierra, originaire de la province de Matanzas, a signé une belle performance en terminant 28e malgré une crevaison qui l’a contrainte à un changement de roue arrière plus long qu'espéré. Il s’agit de la meilleure prestation d’une Cubaine dans cette modalité à des Jeux olympiques.

Autres événements marquants cette semaine : les premières médailles d’or du Vietnam et du Kosovo, ce dernier pays reconnu par le Comité international olympique en octobre 2014. Le Vietnamien Xuan Vinh Hoang a été sacré en tir à 10m, et le Kosovo a obtenu son titre par l’intermédiaire de la judokate Majlinda Kelmendi.

Mais le sport aura réservé d’autres bons résultats ce week-end à notre pays. À l’autre bout du monde, dans la ville japonaise d’Iwaku, l’équipe cubaine de baseball des moins de 15 ans a conservé son titre de championne du monde en s’imposant en finale à l’équipe locale.

Les Cubains ont ainsi réédité leur exploit d’il y a deux ans, à Sinaloa, au Mexique, à présent grâce aux excellentes prestations de Loidel Chapelli, élu meilleur joueur du tournoi, ainsi que de l’arrêt-cour Daniel Alejandro Castillo, de la deuxième base Hansel Otamenti et de la troisième base Malcolm Yaniel Nuñez, tous nommés dans l’Équipe des étoiles.

En baseball également, mais chez nous, ce dimanche a marqué le coup d’envoi de la 56e Série nationale. À noter que plusieurs matches ont été reportés en raison du mauvais temps. (Rédaction sportive).