ORGANE OFFICIEL DU COMITÉ CENTRAL DU PARTI COMMUNISTE CUBAIN
Photo: Granma

LE président du Conseil d'État et du Conseil des ministres, le général d'armée, Raul Castro Ruz, a pris congé du Pape François et de sa délégation à l'aéroport international Antonio Maceo.
Le Souverain Pontife entame la deuxième étape de son voyage, qui le conduira aux Etats-Unis, où il sera reçu par le président Barack Obama. Dans ce pays, il offrira deux discours, l’un à la session conjointe du Congrès des États-Unis et l’autre devant l'Assemblée générale de Nations Unies, à New York.
Le 26 septembre, il célèbrera une messe à Philadelphie, où il participera à la Rencontre mondiale des Familles.

Avant de quitter le sol cubain, il a exprimé ses remerciements pour l’accueil chaleureux que lui a réservé le peuple cubain.

Au cours de sa dernière journée à Cuba, l'Évêque de Rome a eu un intense programme qu’il a commencé par une messe à la Basilique Mineure de Notre- Dame de la Caridad del Cobre. Ensuite, il a rencontré une représentation des familles cubaines à la Cathédrale de Santiago de Cuba, puis il a béni la ville depuis l'atrium de cette institution religieuse.

Par ailleurs, il a souligné le rôle de la famille en tant qu’institution, déclarant que chaque famille doit être une habitation accueillante de bonté et de paix… « La famille, c’est une école d'humanité… Laissons un monde avec des familles, c'est le meilleur des héritages. Il n'existe pas de famille parfaite. C'est pourquoi, prenons soin de nos familles, véritables espaces de liberté, véritables centres d'humanité ».

Finalement, comme il en a l’habitude, il a demandé : « Priez pour moi. »