ORGANE OFFICIEL DU COMITÉ CENTRAL DU PARTI COMMUNISTE CUBAIN
Daniel Ortega et Rosario Murillo, candidats à ces élections pour le FSLN. Photo: el 19 digital

MANAGUA.- Selon les premiers résultats officiels portant sur 21,3% des bureaux de vote, Daniel Ortega, le candidat du Front sandiniste de libération nationale (FSLN) a décroché 71,3% des voix, a annoncé le Conseil suprême électoral du Nicaragua (CSE).

À la mise sous presse de cette édition, le taux de participation était de 65,3%, selon le président du CSE, Roberto Rivas, et aucun incident ni aucun acte de nature à perturber la journée électorale n'a été signalé.

Après avoir déposé son bulletin dans l’urne, dans des déclarations à la presse, le candidat du FSLN, Daniel Ortega, a déclaré qu’il s’agissait d’un « vote pour la paix, la stabilité et la sécurité des familles nicaraguayennes ».

Le président a ajouté que c’était un processus électoral sans précédent. « Ce sont les premières élections où les députés disposeront d’un quota de 50% de femmes et 50% d’hommes, ce qui est digne de la terre du patriote Augusto Cesar Sandino », a souligné Ortega.

L’Observatoire électoral universitaire (OEU) a appelé à respecter la légitimité des suffrages et à préserver le climat de paix qui a caractérisé ce processus.

Selon rapport de l’Observatoire, qui a déployé quelque 5 000 étudiants universitaires de tout le pays pour accompagner ce scrutin, toutes les procédures prévues par la loi ont été respectées.