ORGANE OFFICIEL DU COMITÉ CENTRAL DU PARTI COMMUNISTE CUBAIN

QUITO.— Le Premier vice-président du Conseil d’État et du Conseil des ministres, Miguel Diaz-Canel Bermudez, est arrivé hier dans cette capitale pour assister aujourd’hui à l’investiture du président équatorien élu, Lenin Moreno.

« Nous adressons nos salutations fraternelles et chaleureuses au peuple équatorien », a-t-il déclaré à son arrivée à l’aéroport international Maréchal Sucre, où il a été reçu par le ministre équatorien des Affaires étrangères, Guillaume Long.

Le dirigeant cubain a félicité Moreno pour sa victoire au second tour des élections, le 21 avril, ainsi que le Mouvement Alianza País « pour avoir été la principale force politique et le grand protagoniste de cette importante victoire des forces de gauche, qui constitue une victoire de toute l’Amérique latine à un moment crucial de notre histoire ».

Le Premier vice-président a souligné que Cuba assiste à cette cérémonie avec pour objectif prioritaire la défense de l’unité régionale.

« C’est pourquoi nous appelons tous les pays du monde à observer strictement la Proclamation de l’Amérique latine et de la Caraïbe comme zone de paix, et dans cet effort d’intégration latino-américaine et caribéenne nous reconnaissons le rôle important joué par l’Équateur », a-t-il dit.

Plus loin, il a confirmé la volonté et la décision de La Havane d’appuyer le nouveau gouvernement équatorien dans les changements économiques et sociaux impulsés par la Révolution citoyenne, conduite durant un peu plus de dix ans par le chef d’État sortant Rafael Correa.

« Nous ratifions notre engagement et notre détermination à continuer d’avancer dans l’approfondissement et l’élargissement de nos relations économiques et sociales, ainsi que de nos liens de coopération », a-t-il conclu.

La délégation cubaine a été la deuxième à arriver dans ce pays d’Amérique du Sud pour assister à la cérémonie de prestation de serment de Lenin Moreno, au siège de l’Assemblée nationale.

La délégation cubaine est composée en outre par la vice-ministre cubaine des Relations extérieures, Ana Teresita Gonzalez, et l’ambassadeur de La Havane à Quito, Rafael Dausa. (PL)