ORGANE OFFICIEL DU COMITÉ CENTRAL DU PARTI COMMUNISTE CUBAIN
Le ministre de la Défense, Vladimir Padrino Lopez, durant l’exercice militaire Souveraineté bolivarienne à Caracas, a condamné les nouvelles sanctions contre son pays. Photo: AVN

CARACAS.— Le Venezuela annoncera ce 1er septembre les mesures prises pour réagir de façon réciproque à l'agression du gouvernement des États-Unis contre le peuple vénézuélien, mais « nous nous préparons déjà », a déclaré le dimanche 27 août la présidente de l'Assemblée nationale constituante, Delcy Rodriguez.

« Le Venezuela étant un pays disposant de grandes ressources qui en font une puissance, les forces impériales ont établi un siège pour porter préjudice au peuple vénézuélien. Les masques sont désormais tombés avec l'annonce de sanctions contre le peuple vénézuélien », a déclaré Delcy Rodriguez sur la chaîne Venezolana de Television.

Au cours de la première Assemblée consultative effectuée dans le parc Ezequiel Zamora, au centre de Caracas, Delcy Rodriguez a déclaré que l'ordonnance exécutive émise par l'administration de Donald Trump contre le peuple vénézuélien est une démarche qui vise une intervention étrangère dans le pays.

Et d’affirmer que ces menaces ont leur précédent dans la signature, par l'ancien président Barack Obama, d’une ordonnance exécutive dans laquelle il qualifiait le Venezuela de menace inhabituelle et extraordinaire pour la politique des États-Unis.

« Les États-Unis ont commencé à s’exprimer à ce sujet en 2015, affirmant qu’en cas de crise humanitaire au Venezuela, ils interviendraient militairement. Face à ces menaces, le président Nicolas Maduro a maintenu la protection du peuple, en satisfaisant ses besoins essentiels », a-t-elle dit.

FACE AUX MENACES, LE VENEZUELA ACCROÎT SON POUVOIR MILITAIRE

Dans le cadre de la préparation militaire du pays sud-américain pour faire face aux éventuelles agressions impérialistes, les forces de combat de l’infanterie de la marine bolivarienne, conjointement avec l'armée, le bataillon blindé et d'autres groupes de la Force armée nationale bolivarienne (FANB), ont effectué des manœuvres de la phase d’actions tactiques de l’Armée civique et militaire Souveraineté bolivarienne 2017.

Le ministre de la Défense, Vladimir Padrino Lopez, a signalé que cette nouvelle phase de l'exercice comprenait l'exécution de tactiques militaires précises.

« Nous avons assisté à une extraordinaire démonstration, un exercice de combat, qui nous a démontré l'articulation et l'inter-opérativité de tous les composants et moyens anti-aériens. Nous avons pu voir une synchronie parfaite entre les composants, qui n'est possible qu'avec le niveau de préparation et d'entraînement de notre Force armée nationale bolivarienne.

« Précision, discipline, cohésion et coordination, ici, au légendaire champ d'El Pao », a-t-il signalé.

Plus loin, il a indiqué qu'une participation massive de la population civile avait été enregistrée dans cet exercice, qui s’est déroulé simultanément dans tout le pays.

SOMMET MONDIAL DE SOLIDARITÉ AVEC LE VENEZUELA

Le président vénézuélien Nicolas Maduro a invité à un Sommet mondial de solidarité avec son pays, qui se tiendra les 16 et 17 septembre prochains, au milieu des sanctions et des menaces lancées contre ce pays sud-américain par les États-Unis.

« Le monde entier est invité à la journée de solidarité et de soutien au Venezuela, à la paix, à la souveraineté, une journée de dialogue, de paix et de souveraineté avec le peuple vénézuélien », a déclaré Maduro, lors d'une réunion préparatoire.

La réunion était dirigée par Elias Jaua, vice-président du secteur pour le Développement social et de la Révolution des missions, accompagné de 23 militants sociaux de 17 pays et de représentants de 22 mouvements sociaux, ainsi que des intellectuels vénézuéliens.

Jaua a déclaré dans un article publié par l'Agence de presse vénézuélienne (AVN) que l'actuelle offensive qui se traduit par de graves attaques du gouvernement de Trump « peut nous permettre d'accélérer la déconstruction de l'hégémonie impériale amorcée par notre commandant Chavez et restaurer définitivement notre pleine indépendance nationale ».

Il a souligné le développement et l'expansion de la doctrine militaire anti-impérialiste, anti-oligarchique, bolivarienne et démocratique populaire au sein de la Force armée nationale bolivarienne et de toute la société, ainsi que la réaffirmation de l'identité nationale.

Et d’ajouter que le Venezuela dispose désormais de la souveraineté politique, la base industrielle et technologique, la capacité professionnelle, des relations internationales privilégiées avec les pôles émergents de développement, des millions d'hommes et de femmes organisés politiquement et socialement, la Force armée nationale bolivarienne et l'Assemblée nationale constituante.

Il a conclu en affirmant que « les Vénézuéliens ont surtout la conscience patriotique que Chavez a fait germer dans la majorité d'entre nous, afin de consolider l'hégémonie de la souveraineté nationale et la liberté ».