ORGANE OFFICIEL DU COMITÉ CENTRAL DU PARTI COMMUNISTE CUBAIN
Brandissant son drapeau au plus haut, la délégation cubaine est présente au Festival, aux côtés des 20 000 délégués du monde entier. Photo: Rodríguez Guerrero, Lissy

SOTCHI, Russie. — Parce que construire un monde meilleur, pour les plus déshérités, « les pauvres de la terre », est possible si tous les hommes et toutes les femmes s’unissent pour lutter à l’amélioration des conditions de vie de tous ; parce que, comme le disait Fidel, l’avenir se trouve dans la nouvelle génération et que de nombreux jeunes aujourd'hui consacrent leur vie à cet engagement, un spectacle plein de joie et de solidarité a été la meilleure manière d'inaugurer le 19e Festival mondial de la Jeunesse et des Étudiants.
Les Cubains étaient présents au Palais des glaces de Sotchi, brandissant le drapeau national au plus haut, aux côtés des plus de 20 000 délégués du monde entier. Le président de la Fédération de Russie, Vladimir Poutine, a pris la parole au début de la cérémonie d’ouverture, exceptionnelle de virtuosité et d’une débauche de technologie, et il a souhaité la bienvenue à ce rendez-vous mondial aux jeunes, en les exhortant à se battre pour ce monde meilleur.
Rappelant que la Russie a été le siège de deux festivals antérieurs de la jeunesse et que ce rendez-vous est un espace visant à renforcer l’unité, Vladimir Poutine a déclaré que cette rencontre est un lien entre les pays attachés à la liberté et à  la solidarité, et que des jeunes de toute la Russie, depuis Kaliningrad jusqu’à Vladivostok participaient à ce festival.
Le spectacle, associé à une démonstration de l’art russe, a donné un aperçu de tous projets de développement menés dans leurs espaces immédiats ou au-delà de leurs frontières par les jeunes générations, accompagnés de messages en faveur de la paix, De l'amitié entre les peuples, de l'accès à la santé et à l'éducation, contre la pollution de l'environnement et pour l'inclusion sociale.
Des images historiques des deux festivals célébrés en Union soviétique en 1957 et 1985 ont été projetées, tandis que la délégation cubaine réagissait avec enthousiasme chaque fois qu’il était fait référence à Fidel, leader incontesté de la Révolution.
Quant à Nicolas Papadimitriu, président de la Fédération mondiale de la jeunesse démocratique, il a rendu hommage à Ernesto Che Guevara, Fidel Castro et Mohamed Abdelazis, les personnalités à qui est dédié le festival.