ORGANE OFFICIEL DU COMITÉ CENTRAL DU PARTI COMMUNISTE CUBAIN
Photo: Sergio Alejandro Gomez

La présidente de l'Organisation continentale latino-américaine et caribéenne des étudiants (OCLAE), Mirthia Brossard, a pris la parole au nom du groupe et a souligné la contribution péruvienne à l'identité latino-américaine, ainsi que «  la part de sang, de fermeté et de principes que plusieurs de ses fils ont apportée à notre indépendance et à la défense de notre souveraineté et de notre autodétermination ».

Après le dépôt d’une couronne de fleurs au pied du monument dédié aux Pères fondateurs et aux Précurseurs de l'Indépendance, par la championne cubaine du saut à la perche, Yarisley Silva et le président de la Fédération des étudiants universitaires (FEU), Raul Palmero, Mirthia Brossard a rappelé que le Pérou a été le premier pays d'Amérique à reconnaître la République de Cuba en armes.

Photo: Sergio Alejandro Gomez

« Nos peuples sont aussi unis par des relations de solidarité, tissées dans les moments difficiles, lors de catastrophes naturelles », a-t-elle dit. « Fidel Castro Ruz fut l'un des premiers à donner son sang pour les victimes du tremblement de terre en 1970 et des milliers de Cubains l'ont accompagné. »

Et de poursuivre que les coopérants cubains de la santé sont venus également en 1970 pour apporter de l’aide aux victimes, comme ils l'ont également fait en 2007, trois jours après le tremblement de terre à Ica, et l'année dernière à la suite des inondations à Piura.

« Nous, les Cubains, nous sommes reconnaissants de l'aide solidaire apportée aux personnes frappées par l'ouragan Irma en 2017, ainsi que du soutien permanent des gouvernements et du peuple péruvien dans la lutte contre le blocus économique, commercial et financier imposé par les États-Unis contre notre pays », a-t-elle dit.

Elle a également fait référence à la centaine de délégués qui composent la représentation cubaine aux événements parallèles au 8e Sommet des Amériques et du Sommet des peuples.

Photo: Sergio Alejandro Gomez

Puis, elle a souligné que les jeunes, les étudiants, les travailleurs, les paysans, les coopératives, le secteur non étatique, les intellectuels, les universitaires, les responsables religieux et professionnels, entre autres, sont représentés dans cette délégation.

« Ils participeront aux forums parallèles et au Sommet des peuples avec un grand sens de leurs responsabilités et un esprit constructif, pour apporter l'expérience construite par la Révolution cubaine pendant près de 60 ans, un consensus en faveur d'un système politique, économique et social forgé à travers une démocratie participative socialiste, où l'être humain est la première priorité et dans laquelle le gouvernement est exercé par le peuple », a-t-elle déclaré.

« Aujourd'hui, comme hier, avec l'héritage de José Marti et de Fidel, nous réaffirmons notre engagement en faveur de l'intégration nécessaire des peuples afin de ne pas laisser passer le géant des sept lieues et façonner la Patrie commune dont rêvaient nos pères fondateurs », a-t-elle conclu.

Dans la soirée du dimanche 8 avril les délégués cubains ont été accueillis à l'hôtel San Agustín Riviera.

Les forums des jeunes, des parlementaires, des entrepreneurs et de la société civile se tiendront avant le 8e Sommet, prévu les 13 et 14 avril prochain. Entre-temps, le Sommet des peuples ouvrira ses portes du 10 au 14 avril.

Selon les informations, un échange entre des jeunes Cubains et des étudiants de l'Université de San Marcos, dans la capitale péruvienne, est prévu ce lundi.