ORGANE OFFICIEL DU COMITÉ CENTRAL DU PARTI COMMUNISTE CUBAIN
Des milliers de Vénézuéliens se sont mobilisés pour témoigner leur soutien au président Maduro à la suite de l’attentat du 4 août. Photo: Prensa Miraflores

Le Venezuela vit des moments décisifs. Après l'échec de la tentative d'assassinat contre son président, Nicolas Maduro, le peuple continue à défendre les acquis de cette période de transformations sociales, en dépit des attaques de la droite oligarchique, qui a déjà démontré son manque total de scrupules.

- Le président Maduro a intégré 50 000 nouveaux retraités avec pension en 2015, atteignant 3 031 381 (avant la Révolution bolivarienne, seules 387 000 personnes recevaient une pension).

- L'investissement social a augmenté en 2016, passant de 71,4 % en 2015 à 73 % l'an dernier.

- Il a décrété quatre augmentations salariales en 2015, portant le revenu minimum intégral à 16 399 bolivars.

- La Révolution bolivarienne ne s'arrête pas. Maduro, dans la continuité de la voie tracée par Hugo Chavez, a un projet encore plus grand devant lui. Il est assisté par la raison, la confiance de son peuple et les forces d'une société qu'il a réussie à construire, malgré l'agenda déstabilisateur de l'empire.

- Il a bouclé l'année 2015 avec la livraison d'un million de logements décents, dépassant ainsi le record atteint en 54 ans de règne de la droite.

- Dans le domaine de la santé, par exemple, le nombre d'établissements hospitaliers a été multiplié par 3,5 depuis 1999. La Mission « Barrio Adentro » a réalisé près de 800 millions de consultations et sauvé la vie de 1,4 million de personnes.

- En 2016, on dénombrait 2 829 520 étudiants universitaires dans l’ensemble du pays, contre 810 000 en 1999.

- Il est parvenu à un accord entre l'OPEP et les pays non membres de cette organisation en vue d’une réduction concertée des exportations de pétrole ; les prix du brut, qui étaient de 24 dollars en janvier 2016, dépassaient 45 dollars à la fin décembre de cette même année.

- Il a réitéré son objectif de réduire le taux de chômage à 4,5 % en créant de nouveaux emplois grâce au Plan de création d'emplois et au Plan des travaux publics.

- Le président Maduro a présenté le plan de relance économique du pays, basé sur la réduction de l'influence du dollar parallèle sur la formation des prix.