ORGANE OFFICIEL DU COMITÉ CENTRAL DU PARTI COMMUNISTE CUBAIN
Je suis prêt pour ne pas décevoir mon peuple Photo: Studios Revolution

ICI, sur la Place de la Constitution de Mexico (Zocalo), après avoir reçu le bâton de commandement des mains des peuples originaires de notre grande Nation, je réaffirme mon engagement de ne pas mentir, de ne pas voler et de ne pas trahir le peuple :

01. Tout d'abord, nous allons accorder une attention particulière aux peuples autochtones du Mexique. Il est honteux que nos peuples originaires vivent depuis des siècles sous l'oppression et le racisme, sous le poids de la pauvreté et de la marginalisation. Tous les programmes gouvernementaux seront destinés prioritairement aux peuples autochtones des diverses cultures du pays.

02. Tous les Mexicains seront pris en charge, quelles que soient leurs croyances, classes, organisations, sexe, parti, secteur économique ou culturel, mais il sera appliqué le principe selon lequel, pour le bien de tous, les pauvres auront la priorité.

03. Les garderies d'enfants de l'ancien Secrétariat au développement social seront maintenues et les Cendis (maternelles) promus par le Parti du Travail seront régularisés ; des ressources dans le budget seront garanties pour ces deux programmes.

04. Les élèves du primaire et du secondaire issus de familles à faible revenu recevront des bourses d'études.

05. Tous les élèves des lycées, des écoles techniques, des écoles professionnelles et des lycées publics recevront une bourse de 800 pesos par mois.

06. 300 000 jeunes, en situation de pauvreté, qui entrent ou étudient à l'université, auront droit à une bourse de 2 400 pesos par mois.

07. En 2019, une centaine d'universités publiques verront le jour, avec des formations en fonction de chaque région du pays pour accueillir 64 000 étudiants du niveau supérieur avec un enseignement de qualité et sans frais de scolarité.

08. Le patrimoine culturel du Mexique sera protégé. La formation artistique sera encouragée à partir de l'éducation de base et les créateurs et les promoteurs culturels recevront un soutien.

09. La recherche scientifique et technologique sera encouragée ; les étudiants et les universitaires recevront des bourses d'études et autres encouragements dans l’intérêt du savoir.

10. Ladite Réforme de l'éducation sera annulée et il sera inscrit à l'article 3 de la Constitution le droit à l'éducation gratuite à tous les niveaux de l'enseignement.

11. Aujourd'hui démarre le plan d'aide aux victimes des tremblements de terre, avec un travail, un logement et des services publics.

12. Aujourd'hui aussi est lancé un programme d'amélioration urbaine dans les zones marginalisées de la frontière nord.

13. Le droit à la santé deviendra une réalité. L'objectif est de garantir la gratuité des soins médicaux et des médicaments aux Mexicains ; nous commencerons dans les centres médicaux de la Sécurité Sociale situés dans les zones les plus pauvres du pays et le programme sera étendu progressivement.

14. Les salaires des hauts fonctionnaires seront baissés, tandis que proportionnellement les salaires des travailleurs de base et syndiqués seront augmentés.

15. La pension des personnes âgées sera augmentée dans tout le pays.

16. Un million de personnes handicapées pauvres, en particulier les enfants des villages et zones marginalisées, recevront également ce soutien.

17. 2 300 000 jeunes chômeurs seront engagés pour travailler comme apprentis dans des activités de production à la campagne et dans les villes, et gagneront 3 600 pesos par mois.

18. Ce mois-ci, nous commençons la construction de chemins en béton dans les municipalités oubliées d'Oaxaca, de Guerrero et dans d'autres États. Le budget restera sur place. L’économie sera réactivée depuis la base ; des emplois, avec des salaires justes, seront créés.

19. Les petits producteurs agricoles, les ejidatarios, comuneros [membres de coopératives agricoles], ou les petits propriétaires terriens recevront un soutien économique semestriel pour la plantation d’aliments.

20. Un programme de distribution d'engrais, respectueux des sols sera lancé, au profit des producteurs agricoles ; l'année prochaine, ce programme sera appliqué gratuitement.

21. Ces aliments seront achetés aux petits producteurs de maïs, de haricots, de riz, de blé et de lait, à des prix garantis dans des entrepôts ou des dépôts de Diconsa et Liconsa.

22. La pêche sera encouragée afin d'améliorer la vie des communautés côtières et riveraines.

23. Les préparatifs pour planter un million d'hectares d'arbres fruitiers et de bois d'œuvre au cours des deux prochaines années ont déjà commencé, en vue de produire des aliments, de reboiser, d'améliorer l'environnement, de créer 400 000 emplois et d’enraciner les gens dans leurs communautés d'origine.

24. Diconsa et Liconsa seront réunies en une seule entreprise pour la fourniture et la distribution de produits alimentaires destinés à la consommation populaire. Un panier alimentaire de base sera distribué à bas prix (...).

25) Un crédit sera accordé sur parole et sans intérêt aux ejidatarios, comuneros et petits propriétaires pour l'acquisition de génisses, vaches et étalons.

26. Les artisans, propriétaires d'ateliers, de magasins et de petites entreprises, recevront également des crédits sur parole, bon marché et sans trop de démarches et de perte de temps.

27. L'impôt perçu auprès des entreprises pour l'extraction minière sera transféré aux communautés minières.

28. Le prix de l'essence, du gaz, du diesel et de l'électricité n'augmentera pas. Seule la composante inflation lui sera appliquée.

29. Les aides accordées par le gouvernement au peuple seront fournies directement, sans intermédiaires, pour éviter la corruption et la manipulation politique.

30. La Banque de protection sociale sera créée pour que les pauvres, même dans les villages les plus reculés, puissent percevoir l'aide du gouvernement.

31. L'augmentation du budget pour financer les programmes d'aide sociale proviendra des économies réalisées pour éviter la corruption et gouverner avec une austérité républicaine.

32. Les impôts n'augmenteront pas au-delà de l'inflation et aucun nouvel impôt ne sera créé. Nous n'augmenterons pas non plus la dette publique. Nous ne dépenserons pas plus que les recettes qui entrent dans les Finances publiques.

33. Nous respecterons l'autonomie de la Banque du Mexique et ses politiques visant à éviter l'inflation ou les dévaluations.

34 Il sera appliqué une politique stricte d'austérité républicaine. Il n'y aura ni copinage, ni népotisme, ni trafic d’influence, ni aucun de ces fléaux politiques. Les salaires et les biens des fonctionnaires publics seront transparents ; nous ferons peu de voyages à l'étranger et seulement pour une raison justifiée ; seuls les fonctionnaires chargés des tâches de sécurité bénéficieront d’une escorte ; il n'y aura pas de soins médicaux privés.

35. Aucun système informatique ne sera acheté au cours de la première année du gouvernement.

36. Seuls les fonctionnaires membres du cabinet élargi auront des secrétaires particuliers.

37. Les fiducies ou tout autre mécanisme utilisé pour dissimuler des fonds publics et se soustraire à la légalité et à la transparence seront annulés.

38. Tous les structures et programmes faisant double emploi (administration publique, services de presse, publications, médiateurs juridiques, achats, contrôleur interne et autres) sont supprimés et ces fonctions ou programmes seront centralisés dans une seule unité ou coordination.

39. Les dépenses publicitaires du gouvernement seront réduites de 50 %.

40. Les fonctionnaires des Finances, des Communications, de l'Énergie et autres organismes ne pourront pas organiser de fêtes, de repas, de jeux sportifs ou voyager avec des entrepreneurs, des gros contribuables, des fournisseurs ou des investisseurs liés à la fonction publique.

41. Aucun agent de l'État ne pourra employer chez lui des travailleurs au service de l'État sans autorisation.

42. Aucun fonctionnaire, sans raison urgente, ne pourra ordonner la fermeture de rues, l'arrêt de la circulation, franchir les signaux d’arrêt ou stationner dans des emplacements interdits.

43. Aucune marchandise ne sera achetée, si elle se trouve en quantité suffisante dans les entrepôts publics.

44. Aucun bureau ne sera rénové et aucun mobilier de luxe ne sera acheté.

45 Seuls les secrétaires (ministres) et les sous-secrétaires auront des chauffeurs.

46. Sauf entière justification, la police et l'armée des différentes unités ne seront pas au service de fonctionnaires ou des particuliers.

47. Les dépenses de garde-robe ou tous frais de protocole ou de cérémonie pour le Président seront éliminés.

48. Les biens des bureaux à la disposition des fonctionnaires seront entretenus afin de protéger le patrimoine collectif.

49. Les dépenses inutiles à l'étranger seront évitées. Les seuls bureaux gouvernementaux seront les ambassades et les consulats. Il n'y aura qu'une seule délégation du gouvernement fédéral dans les États.

50. Les citoyens seront traités avec amabilité dans les bureaux de l’administration publique et en tout lieu, en acceptant avec modestie que ce sont eux qui nous ont mandatés, les serviteurs publics.

*Fragments du discours du président mexicain du 1er décembre 2018.