ORGANE OFFICIEL DU COMITÉ CENTRAL DU PARTI COMMUNISTE CUBAIN

16:32-. Par ailleurs, Privert a attiré l’attention sur la vulnérabilité de son pays face au changement climatique.

.............................................................................................. 

16:30-.La mer des Caraïbes est le patrimoine commun des pays de la région, a-t-il signalé avant de saluer toutes les initiatives qui ont été prises dans le domaine du transport. « Cette question spécifique permettra d’assurer une connexion entre tous nos pays », a-t-il dit.

.............................................................................................. 

16:28-.Jocelerme Privert, président provisoire d’Haïti, a commencé son discours en mettant en avant les liens entre Port-au-Prince et La Havane, et il a qualifié que l’AEC de nouveau paradigme régional axé sur la solidarité. Plus loin, il a souligné que plusieurs dangers planent sur notre région.

Photo : capture d’écran de la télévision

..............................................................................................

16: 22- « Je vous remercie infiniment », a-t-il dit en espagnol, puis il s’est adressé au président cubain à qui il a affirmé que le Belize est très reconnaissant pour tout le soutien qu'il a reçu de Cuba à l'époque où « il en avait le plus besoin ».

..............................................................................................

16: 20-.Il a appelé les membres de l’AEC à faire en sorte de parvenir à des accords dans le cadre de négociations et sans l'utilisation de la menace et de la force. À ce sujet, il a fait référence au différend frontalier qui l’oppose au Guatemala.

..............................................................................................

16:12 -. « Les habitants du Belize ont confiance en cette grande entreprise qu’est l'AEC parce que nous sommes conscients que beaucoup d'entre nous se renforcent en tant que partenaires et frères », signale Gaspar Vega, qui a évoqué des risques tels que le changement climatique, l'instabilité financière, les épidémies, comme le zika et il a rappelé que la sécurité est un capital important des peuples.

..............................................................................................

16: 12-.Margarito Gaspar Vega, vice-premier ministre du Belize, souligne la bonne volonté et l'hospitalité du gouvernement et du peuple cubains. Il exprime sa reconnaissance au secrétaire général sortant, Alfonso Munera, pour la tâche réalisée, et se félicite de l’élection de l'ambassadrice Soomer pour le remplacer.

Photo: Capture de télévision

..............................................................................................

16:10-. S’arrêtant sur la crise écologique, il a souligné qu’il reste encore beaucoup à faire. « Face au manque de volonté politique des pays industrialisés, nous devons exiger nos droits pour faire face à cette situation », et il a rappelé la mise en garde lancée une nouvelle fois par Fidel au 7e Congrès du Parti communiste cubain.

.............................................................................................. 

16:08-.Il a déclaré que l’union est importante pour nous protéger de l’avidité du capitalisme. « En Afrique, la désunion a provoqué des guerres », a-t-il rappelé. Le vice-président vénézuélien a procédé à une analyse de la situation politique internationale. Il a parlé du terrorisme, des guerres et autres fléaux « engendrés par la convoitise du capitalisme ».

.............................................................................................. 

16:07-. Concernant le rétablissement des relations entre Cuba et les États-Unis, il a indiqué que ce processus doit conduire à la levée du blocus et à la restitution du territoire illégalement occupé à Guantanamo. Il a également fait référence au processus de paix en Colombie et des dialogues de paix en cours avec l’ELN. Par ailleurs, il a condamné le procès politique contre la présidente du Brésil Dilma Rousseff, ainsi que les actions de déstabilisation contre le Venezuela.

..............................................................................................

16:05-. La parole est au vice-président du Nicaragua, Moisés Omar Halleslevens Acevedo, qui adresse ses salutations au leader historique de la Révolution Fidel Castro « pour une vie consacrée au progrès des peuples du monde ». Plus loin, il affirme que son gouvernement et son peuplent croient fermement en l’AEC comme un mécanisme de dialogue. « Notre conviction, notre effort et notre chemin, c’est de nous consolider et de continuer de croître », a-t-il dit.

Photo : capture d’écran de la télévision

..............................................................................................

16: 05-.Le vice-président a affirmé que son gouvernement et son peuple considèrent résolument l'AEC comme un mécanisme de dialogue. « Notre conviction, nous efforts et notre objectif sont de nous renforcer et de continuer à nous développer » a-t-il dit à ce sujet.

Photo: Capture de télévision

..............................................................................................

16:02 -. « Une économie forte et durable, et la sécurité pour nos peuples est la priorité », conclut Rutte.

..............................................................................................

16: 00-.Les Pays-Bas sont menacés par l'élévation du niveau de la mer, « vos préoccupations sont les nôtres », ajoute-t-il, après avoir déclaré que le soutien de son pays est disponible sans bureaucratie et sous diverses formes.

..............................................................................................

16:00 -. « Nous sommes unis politiquement, culturellement et économiquement et nous savons qu'en travaillant ensemble, nous rend plus fort », dit le premier ministre néerlandais.

..............................................................................................

16: 00-.Le Premier ministre du Royaume des Pays-Bas, Mark Rutte, indique que son pays est associé à l'AEC à travers quatre pays membres associés de la Caraïbe.

Photo: Capture de télévision

..............................................................................................

15:55-.Le président Morales a salué les propositions formulées par Cuba concernant les côtes sablonneuses, et il a proposé la coopération de son gouvernement dans la mise en œuvre de ces projets. Plus loin, le président guatémaltèque a signalé que la déclaration politique reflète « le travail ardu qui nous attend tous », avant de qualifier l’AEC de politiquement renforcée. Par ailleurs, il a exprimé le soutien de son gouvernement au processus de paix en Colombie.

..............................................................................................

15:52-. « La mer des Caraïbes présente une grande valeur potentielle », a-t-il affirmé, avant de préciser que son pays envisage des programmes touristiques particulièrement intéressants. Il a souligné que le Guatemala est un pays touchés par les effets du changement climatique. « Nous sommes situés dans une zone d’influence des phénomènes El Niño et La Niña, qui provoquent des dégâts dans l’agriculture ».

.............................................................................................. 

15:50-. Le président du Guatemala, Jimmy Morales, a été le premier a prendre la parole à la session de l’après-midi du segment de haut niveau du 7e Sommet de l’AEC. C’est la première fois qu’il vient à Cuba en qualité de président. « Les questions qui nous occupent aujourd’hui ne peuvent laisser personne indifférent », a-t-il indiqué.

Photo: Capture d'écran

..............................................................................................

13:28-. «  Le développement, la sécurité, la paix et la vulnérabilité face au changement climatiques sont des questions essentielles. Il faut travailler en vue de la mise en œuvre des Accords de Paris, qui même s’ils sont insuffisants, sont les seuls dont nous disposons ».

.............................................................................................. 

13:25-. Il a ensuite parlé des politiques migratoires, invitant à traiter cette question avec un sens humanitaire. Il a reconnu les efforts de son pays et de la région à cet égard, mais il a exhorté à faire preuve de davantage de solidarité pour défendre les droits des migrants, y compris de beaucoup d’Africains et d’Asiatiques qui utilisent l’Amérique latine comme point de pénétration pour se diriger ensuite vers le nord. « Nous devons reconnaître ce phénomène et lutter contre les réseaux de trafiquants, un des négoces illégaux les plus lucratifs », a-t-il dit.

.............................................................................................. 

13:25-. Il a également appelé à renforcer les actions en faveur de l’autonomisation des femmes dans les Caraïbes, en faveur de leurs droits. « Les femmes doivent retrouver leur espace, elle doivent percevoir un même salaire que les hommes et être majoritaires dans les universités », a indiqué le président.

..............................................................................................

13:22-. Il a reconnu l’importance des sujets débattus à La Havane et s’est félicité de l’insertion de thèmes consignés au Sommet des Nations Unies sur l’environnement. « La facilitation des échanges et la connectivité sont deux grands défis, tout comme la création d’emplois », a-t-il signalé, avant de rappeler que son pays possède une grande expérience en matière de sources alternatives, en précisant que l’année dernière environ 99% de la production du pays a été assurée grâce à l’énergie hydraulique et à le géothermie. « Il faut intensifier la promotion d’une énergie plus verte », a-t-il dit.

..............................................................................................

13:20-. Il a remercié le peuple et le gouvernement cubains pour l’accueil qui lui a été réservé, et adressé ses félicitations aux participants à ce 7e Sommet, notamment à Alfonso Munera pour son travail comme Secrétaire général, et il a salué l’élection de June Sommer à ce poste.

..............................................................................................

13:18-. Le président du Costa Rica, Luis Guillermo Solis, a ensuite pris la parole.

 .............................................................................................. 

13:18-.La sécurité est l'une des questions les plus préoccupantes, mais nous ne pouvons pas attendre que la sécurité règne si nous ne prenons pas en compte l’influence de considérations économiques, a-t-il conclut.

..............................................................................................

13: 15-.Il se félicite du rétablissement des relations entre Cuba et les États-Unis, et espère que cela aboutira très prochainement à la levée complète du blocus, ce qui apportera de la prospérité non seulement à Cuba, mais à toute la région.

..............................................................................................

13:15-.Nous sommes attachés à la solidarité et aux principes de l'AEC, mais cette solidarité est accompagnée de la volonté de ne pas intervenir directement ou indirectement dans les affaires des autres pays, a dit le Premier ministre de Trinité-et-Tobago.

..............................................................................................

13:10- Le Premier ministre de Trinité-et-Tobago, Keith Rowley, qui participe pour la première fois à ce type de réunions, a dit qu’il profitait de l'occasion pour réitérer la position de son pays et confirmer les principes définis par l'AEC. « Nous représentons un petit pays dans la mer de la Caraïbe et nous reconnaissons notre destin commun en tant que pays de la Caraïbe. »

Photo: Capture d'écran

..............................................................................................

13:10.- Le président du Salvador conclut son intervention en exprimant sa reconnaissance au gouvernement cubain, qui «  reste une référence pour la région pour la mise en œuvre de politiques sociales ».

...............................................................................................

13:08-.le président soutient la résolution sur le Venezuela, laquelle appelle au dialogue du gouvernement avec l'opposition de ce pays sud-américaine. Une opposition qui a toujours parié sur la violence pour atteindre ses objectifs politiques.

...............................................................................................

13:08-.Cerén se félicite du rétablissement des relations entre Cuba et les États-Unis, et espère qu’elles continueront sur la bonne voie pour aboutir à la levée du blocus.

...............................................................................................

13:05-.Les pays en développement doivent promouvoir la coopération Sud-Sud pour partager leurs connaissances afin de résoudre leurs problèmes.

...............................................................................................

13: 05-.Le Salvador faisait partie de l'Accord de Paris signé officiellement en avril. Nous devons favoriser une croissance durable et la diversification en matière énergétique, ainsi que promouvoir le tourisme durable. « Telle est la contribution que peut apporter le Salvador. »

...............................................................................................

13: 02-.Les dégâts provoqués par le changement climatique et ses répercussions démontrent que nous sommes face à un défi incontournable, nous devons agir immédiatement, a déclaré Ceren sur l’un sujet qui a mobilisé ce 7e Sommet de l'AEC.

...............................................................................................

13:02-.Nous devons relever les défis ensemble, signale Ceren. Il exprime ses remerciements à Raul pour son accueil et pour le succès du Sommet. Il affirme que cette rencontre marquera une nouvelle étape dans l'intégration et la prospérité des Caribéens.

...............................................................................................

13:00 -. « L'unité de nos peuples n’est pas une simple chimère des hommes, mais un décret inexorable du destin ». C’est par cette citation de Simon Bolivar que le président salvadorien Salvador Sanchez Ceren a commencé son intervention.

Photo Capture d’écran

............................................................................................... 

12:45-.Gonsalves a fait référence à des médicaments cubains comme l’Heberprot P, qui réduit le risque d'amputation du pied diabétique, et il a critiqué le blocus économique, commercial et financier exercé par les États-Unis contre l’Île, une mesure de coercition « qui nous empêche, par exemple, d’acheter ce médicament à Cuba qui, d’ailleurs, nous le propose à un prix généreux ». Plus loin, il a insisté sur l’importance de l’intégration régionale. « Nous ne pouvons pas nous lutter les uns contre les autres. Travaillons plutôt ensemble pour surmonter nos divergences », a-t-il conclu.

............................................................................................... 

12:40-. « Le tourisme est un produit important, mais dans les pays insulaires nous sommes confrontés au problème de l’érosion des plages en raison du changement climatique, et aux ouragans », a-t-il rappelé quant aux perspectives positives et négatives de la dénommée industrie sans fumée.

............................................................................................... 

12:38-. Gonsalves a appelé à nous servir de la mémoire historique pour résoudre nos problèmes actuels et futurs. « Il faut être visionnaires et pratiques, mais on ne peut pas découvrir les problèmes comme s’ils étaient actuels. Il nous faut savoir comment nous en sommes arrivés jusqu’ici ».

.............................................................................................

12:35-. « Nous ne devons pas faire face à ces défis individuellement, mais collectivement. Cependant, parfois lorsque nous tentons d’agir collectivement, ceux dont les intérêts divergent quittent la conférence et s’éloignent. Je pense qu’il est de l’intérêt de tous de contribuer à l’intégration dans la Caraïbe et en Amérique latine. C’est un chemin possible et réaliste », a dit le Premier ministre.

............................................................................................... 

12:30-.Ralph Gonsalves : « Nous avons affronté le colonialisme, l’esclavage, l’anti-impérialisme, et nous avons pu devenir des pays indépendants. Personne d’autre que nous-mêmes ne peut nous définir ». Et d’ajouter : « L’EAC est une organisation politique, volontaire d’États indépendants. Nous sommes à un moment particulier de l’histoire. Une question qu’il nous faut nous poser : sommes-nous dans un vieil ordre changeant ou cherchons-nous vivre dans un nouvel ordre que nous devons créer ? »

...............................................................................................

12:28-. « Nous avons des pays qui ont des figures symboliques de la taille de José Marti, Simon Bolivar, Hugo Chavez et Fidel Castro », a-t-il rappelé, avant de signaler qu’il espérait être à Cuba pour féliciter Fidel pour son 90e anniversaire, comme il l’avait fait hier avec Raul.

...............................................................................................

12:25-. « L’AEC est une organisation sui generis formé par des territoires baignés par la mer des Caraïbes », a-t-il dit. Et d’ajouter : « Il y a une tendance à regarder vers l’intérieur, mais la présence de la mer nous pousser à regarder vers l’extérieur. À nos réunions, nous essayons de remédier à cette tension et nous avons commencé à le faire dans une perspective régionale, notamment en ce qui concerne quatre sujets : commerce, tourisme, transport et technologie, auxquels nous avons ajouté l’attention particulière qui doit être portée au changement climatique et au développement pacifique et durable », a-t-il affirmé.

............................................................................................... 

12:22-. La parole est à présent à Ralph Gonsalves, Premier ministre de Saint Vincent et les Grenadines, qui a rappelé être venu à Cuba près de 40 ans deux mois après l’attentat terroriste de la Barbade, qui avait coûté la vie à 73 personnes, et il a évoqué les liens historiques entre Cuba et la Caraïbe qui, a-t-il dit, continueront de se resserrer.

Photo: Capturae d'écran

...............................................................................................

12: 20-.Boutuerse a réaffirmé son soutien à la levée du blocus et a salué la volonté de Cuba d’aider d'autres pays. « Entre l'île et le Suriname, les liens d’amitié sont très forts  », a-t-il précisé.

................................................................................................

12: 18-.Nous accueillons avec satisfaction le processus de normalisation des relations entre Cuba et les États-Unis. «Nous sommes convaincus que cela contribuera à la paix et à la stabilité dans les Amériques. »

................................................................................................

12: 18-.Environ 90% de la surface cultivable de son pays se dégrade, a-t-il dit. «Il est important de promouvoir l'écotourisme pour une subsistance durable des populations. »

................................................................................................

12: 15- Du fait du réchauffement climatique et de la fréquence des catastrophes naturelles, la Caraïbe est devenue l'une des zones les plus vulnérables. Le président surinamais a souligné l'importance de la mise en œuvre effective de l'Accord-cadre sur les petits États insulaires, ainsi que des mesures d'adaptation et d'atténuation des effets du changement climatique.

................................................................................................

12:15-.La AEC doit harmoniser les actions régionales et sous-régionales en faveur du développement durable de la région, a-t-il ajouté.

................................................................................................

12: 12-.La tenue de ce Sommet alors que nous sommes unis pour un développement durable, pour le changement climatique et la paix est d’une extrême importance, a dit Bouterse. «Le commerce, le tourisme durable, la gestion des catastrophes naturelles et le transport sont les piliers du développement pour le présent et l’avenir de la Caraïbe. »

................................................................................................

12:10-.Cet sommet se tient à un moment où beaucoup de nos pays font face à des défis économiques et sociaux d’envergure. L'AEC a prêté attention aux défis externes et internes. « Nos intérêts de coopérer dans différents domaines est une opportunité qui doit être considérée avec efficacité pour affronter ces défis. »

................................................................................................

12:10, .Le président du Suriname, Désiré Delano Bouterse a remercié la courtoisie avec laquelle sa délégation a été accueillie et il a salué Raul et Fidel. « Je profite de cette occasion pour exprimer ma profonde gratitude à Munera pour ses efforts et son dévouement dans mise en œuvre des objectifs de l'AEC, notamment en ce qui concerne sa revitalisation », puis il a félicité Mme Soomer pour son élection à prendre sa relève. »

Photo: Tomada de la televisión

................................................................................................

12:05-. Le président vénézuélien en a ensuite profité pour remercier Cuba de son soutien, ainsi que de la Déclaration du Minrex. « Rien ne nous a été donné en cadeau. Tout ce que nous avons-nous a coûté. C’est une nouvelle épreuve que nous allons surmonter », a-t-il conclu.

................................................................................................

12:05-. « Pourvu que nous puissions à présent faire asseoir l’opposition vénézuélienne à une table de dialogue et envoyer un message fort : cela est possible dans un monde respect et d’égalité, d’hommes et de femmes libres », a dit Maduro.

................................................................................................

12:02-. « Je lance un appel à préserver la solidarité et à ne pas céder face aux pressions », a signalé Maduro, avant d’ajouter : « L’approbation de la Charte démocratique serait une honte. Le Venezuela n’abdiquera pas, nous continuerons de lutter, avec ou sans Charte », a-t-il dit.

................................................................................................

12:00-.Le Venezuela pourrait être le champion de la démocratie en Amérique latine, a déclaré Maduro en réponse à l’intention du Secrétaire général de l’OEA d’appliquer la Charte démocratique contre ce pays. « Au Venezuela, il y a un modèle de démocratie participative. Sur les 18 élections que nous avons remportées, nos ennemis n’en ont reconnu aucune », a indiqué le président, qui a exigé le respect de la souveraineté de son pays, ainsi que le respect de son droit à choisir le système politique et économique qu'il juge le plus propice au bien-être de sa population.

................................................................................................

11:58-. « Il y a une conspiration permanente contre la Révolution bolivarienne, qui a pour but de renverser le gouvernement bolivarien. Nous avons affronté Washington, sous un gouvernement ou un autre », a-t-il souligné.

................................................................................................

11:55-. Plus loin, il a rappelé que son pays fait l’objet de campagnes médiatiques constantes. Concernant la crise énergétique et la sécheresse, il a précisé que le pays vit toujours dans l’attente de pluies. Par ailleurs, il a exprimé sa gratitude pour la Déclaration adoptée par le 7e Sommet de l’AEC en faveur de l’initiative de dialogue au Venezuela.

................................................................................................

11:52-.Plus loin, il a fait part de ses craintes quant aux effets du changement climatique. « Nous assistons à ce qu’avait prévu Fidel au Sommet de Rio, en 2001 ». Et d’ajouter que des experts de l’ONU affirment que le phénomène s’est accéléré. « Le Venezuela a signé l’Accord de Paris, mais ceci est insuffisant pour les pays du Sud », a indiqué le président vénézuélien.

................................................................................................

11:50-. Plus loin, il a signalé que, contrairement à la couverture réservée au Venezuela, dont il est chaque jour dans les grands médias occidentaux, on ne dit pas un mot sur l’Irak, où les horreurs commises dans ce pays ont favorisé les phénomènes qui frappent aujourd’hui la région : le terrorisme effréné et fanatisé par l’ingérence et la manipulation contre ce peuple. « Pas un mot non plus sur la crise des réfugiés de Libye, un pays qui a fait l’objet d’une intervention militaire de l’OTAN », a enchaîné le président Maduro, avant de souligner que la Méditerranée est devenue un grand cimetière. Évoquant les attentats en France et en Belgique, il a signalé : « Il faut jeter des bases solides de coopération et de respect partagés ».

................................................................................................

11:50-.Contrario a la cobertura sobre Venezuela, que aparece diariamente en los grandes medios de comunicación occidentales, se hace silencio sobre Irak, donde se cometieron una serie de horrores que favorecieron los fenómenos abaten a esa región: el terrorismo incontrolado y fanatizado por la injerencia y manipulación contra ese pueblo. Tampoco se habla de la crisis de refugiados de Libia, país que fue intervenido militarmente por la OTAN.

 ................................................................................................

11:48-. « Nous devons relever le défi de la diversification énergétique, qui concerne tous les acteurs de la Caraïbe. Récemment, nous avons signé un accord historique avec Trinité.et-Tobago pour partager les grands gisements de gaz qui nous sont communs. Nos deux pays partagent une grande richesse », a dit Maduro, avant de souligner que tous nos efforts doivent tendre à faire régner un esprit de coopération, en faisant référence à la Déclaration de l’Amérique latine comme Zone de paix, adoptée au 2e Sommet de la Celac à La Havane.

 ................................................................................................

11:45-. Il a mentionné que Petrocaribe comme l’une des colonnes vertébrales du développement social, la stabilité et la sécurité énergétique, proclamés et obtenus dans l’esprit de l’AEC. Il a rappelé que cette initiative est née du génie d’Hugo Chavez, le leader bolivarien décédé en mars 2013. « Remercions la formule de Fidel et d’Hugo Chavez qui a permis de construire un noyau de coopération », a-t-il ajouté.

................................................................................................

11:42-. Le président de la République bolivarienne du Venezuela, Nicolas Maduro, ensuite pris la parole pour souligner : « Des sujets majeurs pour notre région ont été abordés à ce 7e Sommet : tourisme, économie, commerce, transport… des défis qui restent encore à relever ».

................................................................................................

11: 40-.Nous renouvelons notre proposition pour la création d’un centre international de réduction des émissions de gaz à effet de serre, le reboisement, ainsi que pour mobiliser des ressources pour la région.

................................................................................................

11: 40-.Le président ratifie l'engagement de son pays à donner un traitement digne et humain aux migrants. « Nous ne pouvons pas tourner le dos à cette réalité et à d'autres phénomènes qui affectent notre continent. Le changement climatique est une menace pour la source d’aliments et d'eau potable. »

................................................................................................

11:38-. « Le Panama parie sur le renforcement de la connectivité stratégique régionale visant le tourisme durable.

................................................................................................

11: 38-.Pour gagner cette bataille contre les illégalités, il faut travailler au niveau interne, en augmentant les opportunités sociales pour les jeunes. Et au niveau régional, il s’avère vital d’échanger des informations et de redoubler nos efforts pour démanteler les bandes qui produisent et distribuent de la drogue.

Photo: Juvenal Balan

................................................................................................

11: 36 .Le nouveau canal interocéanique contribuera à l'intégration régionale à travers le développement économique et le commerce durable. En tant que pays, nous sommes convaincus de protéger notre plate-forme afin qu’elle ne soit pas utilisée illégalement.

................................................................................................

11: 36 .Le président du Panama, Juan Carlos Varela, adresse une invitation personnelle aux dirigeants de la région à se rendre dans son pays le 26 juin pour se rendre compte des travaux du canal interocéanique, un ouvrage d'ingénierie au service commercial du monde.

................................................................................................

11:05- « Le Guyana fait partie des poumons de la terre et offre des services écologiques à l’Humanité »,, a-t-il précisé. La sécurité doit être une tâche essentielle dans la lutte contre le changement climatique.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------

11:00-. L’AEC considère la mer des Caraïbes comme une partie du patrimoine de la région, ses ressources doivent être protégées des dommages environnementaux.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------

11:00-. La délégation de la République coopérative du Guyana exprime toute sa reconnaissance au gouvernement et au peuple cubains pour l’accueil chaleureux qui lui a été réservé, a dit le président David Granger et il a remercié le secrétaire sortant Alfonso Munera et accueilli avec satisfaction la nomination de June Soomer en tant que nouvelle Secrétaire générale.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------

10:56-.Le président Medina a exprimé le soutien de son pays à la stratégie de l’AEC pour rendre efficace le transport maritime et faciliter le commerce. Cependant, il a rappelé que les initiatives commerciales doivent être conçues avec un schéma tarifaire qui tienne compte des asymétries des nations caribéennes. Il a réitéré la volonté de son pays en faveur de la promotion de « transformations authentiques ».

---------------------------------------------------------------------------------------------------------

10:52-.Concernant l’agenda 2030 pour le développement durable, il a précisé qu’il s’agit d’une feuille de route pour relever les défis. “Il nous aidera à identifier les initiatives qui conviennent le mieux à notre région”, a-t-il signalé.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------

10:52-.Plus loin, Medina a également insisté sur l’importance de la coopération technique, et il a salué la volonté politique de plusieurs pays d’aider à remédier à cette situation.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------

10:48-. La coopération continue est d’une importance spéciale pour la Jamaïque. Nous nous félicitons de notre association et nous devons rester unis dans la recherche de solutions pratiques. Nous allons mettre à profit ce moment.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------

10:42 –« Le récent accord sur le changement climatique engage nos pays dans la recherche de solutions. Nous devons travailler ensemble pour vaincre cette menace et préserver la région. »

---------------------------------------------------------------------------------------------------------

10:29-. Le premier ministre de la Jamaïque, Andrew Holness, prend la parole et remercie le peuple de Cuba pour son hospitalité

---------------------------------------------------------------------------------------------------------

10:27-. Il a souligné l’importance du développement durable dans la Caraïbe et dans ce sens il a déclaré que le changement climatique est un défi sérieux pour son pays et pour d’autres. Un défi auquel nous devons faire face collectivement et de façon urgente
---------------------------------------------------------------------------------------------------------

10:25- La carte d’influence économique et sociale mondiale est en plein changement. L’AEC doit continuer d’être un bloc régional important pour le développement humain de nos peuples, en tenant compte de leurs défis et de leurs vulnérabilités, affirme le premier ministre de Saint-Christophe-et-Niévès
---------------------------------------------------------------------------------------------------------

10:23-. Le premier ministre des Saint-Christophe-et-Niévès, Timothy Harris prend la parole.


---------------------------------------------------------------------------------------------------------

10:15-. Le premier ministre a fait référence à la nécessité d’une architecture financière susceptible de résoudre les problèmes des petits pays, comme ceux de la Caraïbe. « Il est impérieux pour nous de travailler collectivement pour rechercher des solutions pour nos économies », a-t-il affirmé après avoir confirmé le soutien de son pays à La Déclaration de La Havane.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------

10:08-. Le premier ministre d’Antigua-et-Barbuda, Gaston Browne, est le premier à faire usage de la parole. Il retrace les liens de longue date entre Antigua-et-Barbuda et Cuba et affirme que ce Sommet est une occasion qu’ils accueillent avec satisfaction

---------------------------------------------------------------------------------------------------------

9:07- En 1994, nous nous sommes unis en défense de notre identité pour renforcer la coopération politique et le développement durable de nos pays, a déclaré Raul, ajoutant que le 1er Sommet à Trinité-et-Tobago a identifié le tourisme, le transport et le commerce en tant que sphères stratégiques.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------

9:06- Raul : Notre aspiration est de compter sur l’adhésion de tous les territoires caribéens de l’AEC, y compris notre sœur, Porto Rico

-------------------------------------------------------------------------------------------------------

9:05-. Cette fois, nous nous réunissons pour engager un vaste débat sur la question de comment faire face aux défis du développement durable, du changement climatique, entre autres, a affirmé le président du Conseil d’État et du Conseil des ministres, le général d’armée, Raul Castro Ruz, en inaugurant le segment de haut niveau du 7e Sommet de l’AEC.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

9:00-. Le président du Conseil d’État et du Conseil des ministres, le général d’armée Raul Castro, a fait son entrée dans la salle de conférence pour le début du Segment de haut niveau du 7e Sommet de l’Association des États de la Caraïbe.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

8:45-. De nombreux chefs de délégation ont exprimé leur gratitude au peuple cubain pour l’accueil qui leur a été réservé et pour la solidarité de la Grande île des Antilles.

 -------------------------------------------------------------------------------------------------------------

8:50-.Un des objectifs de la session sera de réaffirmer la Déclaration de l’Amérique latine comme Zone de paix, signée par les chefs d’État et de gouvernement de la région au 2e Sommet de la CELAC à La Havane.