ORGANE OFFICIEL DU COMITÉ CENTRAL DU PARTI COMMUNISTE CUBAIN

Cuba a accueilli cette année près de 20 000 visiteurs arrivés à bord de navires de croisière, et les perspectives sont prometteuses pour la Caraïbe, devenue l’une des principales destinations mondiales dans cette modalité touristique, a signalé un spécialiste.

Selon José Luis Perello, chercheur et professeur de la Faculté de tourisme de l’Université de La Havane, les conjonctures internationales en 2015 ont renforcé la préférence des grandes compagnies de croisières pour la Caraïbe, notamment en raison de la crise migratoire qui secoue l’Europe.

Dans le cas particulier de Cuba, il a annoncé que des hauts responsables d’entreprises de croisières ont eu des contacts et des réunions avec les autorités touristiques cubaines, attirés par les potentialités de l’Île, la qualité de ses infrastructures hôtelières, sa beauté naturelle et sa situation géographique privilégiée.

« Parmi ces sociétés figurent Carnival, NCL, Harmark, Costa Cruises, MSC, Pearl Seas Cruises et United Caribbean Lines », a affirmé le professeur Perello.

Ce spécialiste a également mis l’accent sur les bonnes perspectives qui s’offrent à Cuba pour la promotion du tourisme de multidestination.

Selon la CLIA (l’Association Internationale des Compagnies de Croisières), avec 22 millions de passagers en 2014 et une augmentation des passagers de 68 % en dix ans, tous les signaux semblent indiquer que le secteur des croisières a encore de beaux jours devant lui.

« Pour les voyageurs de l’Amérique du Nord, les pays de la Caraïbe constituent les principaux ports de destination avec 59,9 millions de jours de voyage, pour une hausse de 16% par rapport à 2013 et de près de 55% en dix ans », a-t-il indiqué.

« Sur les 22,04 millions de personnes qui ont choisi de partir en croisière, 55% ont embarqué en Amérique du Nord et 29 en Europe », a-t-il ajouté.

La plus importante croissance a été enregistrée par l’Asie, avec une hausse de 11% des navires par rapport à 2015.

Au cours des 30 dernières années, ce secteur s’est graduellement développé, grâce notamment à la demande de l’Amérique du Nord, qui s’est étendue à l’Europe, à l’Australie, et à présent à l’Asie, a annoncé Cindy D'Aoust, présidente exécutive de CLIA dans un communiqué la présidente exécutive de CLIA. (PL)