ORGANE OFFICIEL DU COMITÉ CENTRAL DU PARTI COMMUNISTE CUBAIN
Plus de deux millions de touristes ont visité l’Île durant la première moitié de l’année. Photo: Vicente Brito

Le secteur touristique cubain a engrangé des revenus de plus de 1,2 milliard de dollars pour les six premiers mois de l’année 2016, soit une hausse de 15% par rapport à la même période de l’année précédente.

La nouvelle a été annoncée par l’Office national des statistiques et de l’information (ONEI pour son sigle en espagnol), qui a précisé que ce solde financier ne comprend que les installations placées sous la juridiction du ministère du Tourisme, autrement dit sans compter l’offre du secteur privé.

Selon cette même source, de janvier à juin de l’année en cours, le pays a accueilli 2 147 912 touristes internationaux, ce qui a représenté une augmentation de 11,8% par rapport à la même période de 2015.

Les recettes de l’industrie touristique répertoriées par l’Office national des statistiques sont à mettre au crédit, notamment, de l’hébergement, des loisirs, du transport, de la gastronomie et du commerce au détail.

Le Canada arrive toujours en tête des marchés émetteurs avec 777 678 touristes pendant la première moitié de l’année.

La communauté cubaine à l’étranger se situe à la deuxième place (187 073), devant les États-Unis (136 913), bien qu’aucun citoyen de ce pays ne puisse voyager en touriste à Cuba en raison des dispositions découlant du blocus, toujours maintenues sous l’administration du président Barack Obama.

Une bonne part des rentrées en devises a également été venue des estivants en provenance d’Allemagne, de France, d’Italie, du Royaume Uni, du Mexique, d’Argentine et d’Espagne, est-il souligné dans le rapport.

Concernant les arrivées par région géographique, la clientèle du continent américain a enregistré la plus forte progression, même si on relève également un nombre important de touristes en provenance d’Europe, du Moyen orient et du Pacifique.

Loisirs et vacances sont jusqu’ici les principales motivations de la plupart des visiteurs, signale le rapport, qui mentionne aussi d’autres domaines comme les affaires, les événements, et les motifs personnels et de santé.