ORGANE OFFICIEL DU COMITÉ CENTRAL DU PARTI COMMUNISTE CUBAIN

J’AI entendu dire à plusieurs reprises que le hall de l’hôtel Iberostar Varadero est l’un des plus luxueux qu’on puisse trouver à Cuba. Avec son environnement de verdure luxuriante constitué d’espaces verts et de jardins et ses piscines curvilignes, cet espace colonial est la vitrine de cet hôtel qui se présente comme un fleuron du Groupe Iberostar à Cuba. Ses 386 chambres spacieuses s’étendent sur 14 kilomètres en plein cœur de Varadero.

Pour Muriel Jean et Richard Stephen Cole, un couple de sexagénaires britanniques, cet établissement offre tout ce que l’on peut désirer pour passer des vacances de rêve. Ils ont fréquenté six fois ce même hôtel parce que « l’ensemble du personnel, toujours sympathique et attentionné, connaît nos habitudes. L’atmosphère est familiale et tous les ingrédients sont là pour passer un excellent moment de détente et respirer un air de grande pureté ».

Par ailleurs, le Canadien Michael Kenneth apprécie particulièrement « la beauté bleue de la mer, la bonne chère dans un environnement agréable et calme ». Pour ce premier voyage à Cuba, ce jeune homme a choisi l’hôtel Iberostar Varadero parce que se parents avaient séjourné dans un hôtel de cette même chaîne en Jamaïque.

Kenneth dit préférer Varadero, « parce qu’il y moins de monde et surtout moins de bruit. Personnellement, je préfère le calme et la quiétude ».

Son compatriote Michael Krochek en est à son troisième séjour à Cuba, et il a logé deux fois à l’Iberostar Varadero. Ce descendant de russe affirme avoir visité de nombreux endroits dans l’Île, et que Cuba est le meilleur espace qu’il a trouvé pour passer des moments avec la famille et les amis.

L’Argentin, Guillermo Santiago Haidar, n’en est pas à sa première expérience avec cette chaîne hôtelière. Il a choisi Iberostar pour son premier voyage à Cuba, « un pays très beau et très riche en culture ». Il a particulièrement aimé son séjour à Varadero, « un endroit plus tranquille que d’autres destinations touristiques de l’Île ».

Dans un entretien avec Granma international, le délégué d’Iberostar à Cuba, Mateo Caldentey, se réjouit du fait que Cuba possède d’énormes potentialités naturelles et culturelles, ainsi que de très bonnes conditions de sécurité et de santé.

Iberostar est présent dans l’Île depuis près de 25 ans avec des installations à La Havane, Cayo Largo del Sur, Varadero, Trinidad et les cayos de Villa Clara et Ciego de Avila. Avec l’entrée en vigueur de la nouvelle loi sur les investissements étrangers et dans un contexte marqué par une nouvelle dynamique du tourisme, ses responsables se déclarent pleinement conscients que « le tourisme est une industrie qu’il faut promouvoir ».

                               ***          

Mateo Caldentey est né à Son Servera, un village de Majorque, la plus grande des îles des Baléares qui accueille chaque année 12 millions de touristes. Avec Minorque et Ibiza, Majorque est considérée comme l’un des berceaux du tourisme en Espagne, où en 1986 la famille Fluxá fonda Iberostar Hotels & Resorts.

Cette chaîne hôtelière leader en hôtels de vacances qui a vu le jour plus précisément à Palma de Majorque, fait partie du Groupe Iberostar, l’un des principaux consortiums touristiques d’Espagne, riche de plus de 60 ans d’histoire.

En 2004, Iberostar possédait à Cuba les hôtels Daiquiri, Tainos, Bella Costa, et l’Iberostar Varadero était en construction. Caldentey signale qu’il y a douze ans la chaîne ne comptait que trois hôtels et qu’ils en auront une quinzaine avant la fin de 2016.

Aujourd’hui, Iberostar affiche à Cuba un taux de fidélisation des clients d’environ 40%. « Comme nous avons coutume de dire, nos clients sont traités en stars », souligne Caldentey.

Avec le Canada, le Royaume-Uni, l’Allemagne et l’Argentine comme certains des principaux marchés émetteurs, cette année Iberostar a doublé les ventes en ligne et celles du public cubain, notamment à destination des cayos du nord et de Varadero.

D’après le responsable, le lancement de nouvelles lignes aériennes à Cuba permettra d’augmenter le nombre de visiteurs, si bien qu’il a deux ans Iberostar a commencé à préparer l’avenir avec la conception de plusieurs projets à cet effet.

Même si le fait d’être installé dans des destinations parmi les plus attractives du monde, dans les meilleures plages et avec des infrastructures et des services de premier ordre, pour Iberostar la clé du succès réside dans une philosophie de valeurs profondément ancrée dans un personnel efficace et professionnel.

Auréolée de plusieurs reconnaissances internationales, la compagnie a gagné la confiance de millions de clients dans le monde grâce à son expérience, son sérieux et son savoir-faire, et à une démarche axée sur trois objectifs : la qualité du service, une restauration soignée et une animation variée.

***

Dans son souci de continuer de grandir et d’étendre ses opérations dans l’Île, la chaîne prévoit d’ouvrir trois petits hôtels à Santiago de Cuba, notamment dans l’enceinte historique de la ville, totalisant 140 chambres.

Le responsable précise que « notre présence dans la zone premium de Santiago de Cuba nous permet de toucher une destination considérée comme le berceau de la Révolution, un site d’une importance majeure pour le pays. Santiago et La Havane sont comme Madrid et Barcelone en Espagne », souligne-t-il.

Ils s’apprêtent aussi à assurer la gestion de deux hôtels dans les îlots du nord de la province d’Holguin, et, dans environ un an, le Packard, une installation spectaculaire du groupe Gaviota.

Le 1er janvier 2017, la chaîne sera en charge de la gestion de son deuxième hôtel à La Havane (elle assure déjà celle de l’hôtel Parque Central). Doté d’un total de 352 chambres entièrement rénovées et avec une vue imprenable sur malecon, le front de mer, le futur Iberostar Habana Riviera sera classé dans la catégorie cinq étoiles.

Avec son architecture des années 50 du 20e siècle, cet hôtel fera l’objet d’un ambitieux projet de réhabilitation comportant l’aménagement d’espaces communs et l’introduction de produits et de services de qualité Iberostar.

Ainsi, le Riviera deviendra le 12e hôtel d’Iberostar à Cuba, et ce pas renforcera l’engagement de la chaîne espagnole de miser sur une destination touristique en pleine croissance et marquera un jalon dans son histoire.

Enric Noguer, directeur général pour les Amérique du Groupe Iberostar, souligne que cet hôtel « représente pour nous un pas important, car il nous permet de consolider qualitativement notre présence à La Havane avec un établissement historiquement très reconnu ».

« Pour Iberostar, Cuba est une destination qui revêt une énorme importance et qui joue un rôle clé dans notre stratégie d’expansion, si bien que nous continuerons de travailler pour offrir à ce pays une proposition d’hébergement compétitive et de qualité », indique-t-il.

À l’heure actuelle, Iberostar Hotels & Resorts dispose de onze autres hôtels à Cuba et inaugurera en 2017 sa 13e installation hôtelière : l’Iberostar Bella Vista, un établissement cinq étoiles de douze étages à Varadero, doté de 827 chambres, avec un restaurant panoramique qui, aux dires de Caldentey, « est un cadre de rêve. C’est comme si on était dans un ballon suspendu sur la mer ».

Concernant les hôtels en exploitation, en plus de l’Iberostar Varadero, il mentionne celui de Trinidad, un hôtel d’une quarantaine de chambres très réputé pour la qualité de son service. Plus loin, il rappelle l’inauguration, il y a un an, de l’hôtel Playa PIlar, « une installation de 482 chambres dotée d’une piscine naturelle située face à la plage ».

Faisant référence aux investissements étrangers, le délégué d’Iberostar a précisé que sa chaîne hôtelière a présenté une initiative, en instance d’approbation, pour la Zone spéciale de développement de Mariel.

***

L’Iberostar Varadero possède une architecture moderne et harmonieuse très agréable à la vue, et son offre culinaire propose les meilleurs plats de la cuisine cubaine et internationale, avec des recettes conçues pour satisfaire les palais les plus exigeants. Ses installations confortables proposent aux clients un environnement de détente et de contact avec la nature. L’hôtel est également équipé d’un parc aquatique et d’un spa.

J’observe le responsable chargé des relations public saluant avec courtoisie chaque client : en russe, en allemand, en anglais, en espagnol…

J’ai interviewé plusieurs clients et je me suis entretenue avec Mateo Caldentey. Le photographe mitraille clients, installations, paysages… Nous venons de découvrir Iberostar, pas à pas, étoile par étoile.