ORGANE OFFICIEL DU COMITÉ CENTRAL DU PARTI COMMUNISTE CUBAIN
Photo: Archives

CAIBARIÉN, Villa Clara.— C'est grâce au génie de Fidel que Cuba possède aujourd’hui un centre touristique comme Jardines del Rey, situé dans les cayos du nord de la province Villa Clara, qui a accueilli cette année la 38e édition de la Foire internationale du tourisme FitCuba 2018.

Par sa vision stratégique extraordinaire, le leader historique de la Révolution a su prévoir, malgré les adversités imposées par la période spéciale, que cette zone représenterait l’une des principales sources de revenus de notre économie, ce que beaucoup qualifiaient alors d'utopie, compte tenu de la complexité des travaux et du coût de leur exécution.

Cependant, comme le fit tant de fois le commandant en chef, pour qui rien n’était impossible, il poursuivit son rêve en allouant les ressources nécessaires au Contingent Campagne de Las Villas, qui fut chargé de la construction de la route maritime Caibarién-Cayo Santa Maria, sans laquelle la construction des hôtels et du reste de l'infrastructure nécessaire aurait été impossible.

C'est ainsi que le 12 septembre 1989, lors d'une visite dans les îlots du nord-est de cette province, Fidel donna des instructions à la première brigade de constructeurs de s’attaquer à ce projet. Le 15 décembre 1989, il jetait la première pierre à la mer, ce qui allait marquer le début de ce que beaucoup considèrent comme un exploit, et qui coûta au pays quelque 85 millions de pesos.

La route, qui relie les cayos Las Brujas, Ensenachos et Santa Maria, ainsi que les petits îlots de Cobos, Fragoso, Maja, Francés, Las Picuas et Español de Adentro, fut achevée dix ans après le coup d’envoi des travaux, et on raconte que le nombre de voyages réalisés pour transporter les pierres à travers ces 48 kilomètres de mer, est l’équivalent de 650 tours du monde par l'Équateur.

Fidel, lors de l’une de ses visites sur le chantier de la route maritime. Photo : Archives du Journal Vanguardia

Afin de ne pas nuire à la flore et à la faune de la région, plus de 40 ponts ont été érigés, en béton armé in situ, combiné avec des éléments préfabriqués en béton, parmi lesquels il faut distinguer celui situé au-dessus du Canal de los Barcos, le plus grand du pays construit au milieu de la mer, de 350 mètres de long.

UN PARADIS DANS LE CENTRE-NORD DE CUBA

Le 16 décembre 1999, l'aéroport et l'aérogare de Las Brujas étaient inaugurés, ainsi que le premier hôtel, construit à Punta Periquillo, avec 24 bungalows et un restaurant, qui marqua le début de l’essor impétueux des cayos du nord de Villa Clara.

Ce complexe serait suivi par d'autres à Cayo Santa Maria, où fut inauguré l'hôtel Sol Cayo Santa Maria en 2001, doté de 300 chambres, selon Orestes Chaviano Rojas, représentant territorial de l’agence Gaviota dans la région, qui a précisé qu'il existe déjà 12 installations et un total de 8 772 chambres en opération sur cet îlot.

De même, à Cayo Ensenachos, qui recèle l'une des meilleures plages du monde, se trouve l'hôtel Iberostar Ensenachos, doté de 506 chambres et au confort enviable, qui a servi de cadre à des événements importants comme le 1er Sommet Cuba-Venezuela, qui s'est tenu les 25 et 26 juillet 2010.

Cayo Las Brujas a également été concerné par le processus d'investissements, grâce auquel quatre hôtels ont été construits, venus compléter 1 267 chambres, a expliqué le responsable, qui a ajouté qu'il existe actuellement un total de 10 545 chambres en opération dans tout le nord des cayos de Villa Clara destinés au tourisme national et international.

Afin de répondre aux besoins des visiteurs de la région, une vaste infrastructure extra-hôtelière a été créée qui comprend, entre autres options, un delphinarium, où des spectacles avec des animaux marins sont proposés, ainsi qu’un programme de nage avec les dauphins, a ajouté Chaviano Rojas.

De même, une marina propose des promenades en yacht et en catamaran, ainsi que des visites aux zones de plongée et de pêche, parmi les activités les plus significatives, a-t-il indiqué.

Une autre option pour les touristes en visite dans les cayos de Villa Clara Keys est de profiter de ses trois places : Las Terrazas, située entre les hôtels Ocean Casa del Mar et Valentin Perla Blanca ; La Estrella et Las Dunas.

CROISSANCE SOUTENUE DE LA CAPACITÉ HÔTELIÈRE DU PAYS

– Cuba dispose actuellement de plus de 68 000 chambres pour répondre à la demande du tourisme national et international, un chiffre qui devrait encore augmenter dans les années à venir, jusqu'à atteindre 103 000, conformément au plan de développement économique et social de la nation à l’horizon 2030, a déclaré Alexis Trujillo Morejon, Premier vice-ministre du Tourisme.

– Ces dernières années, la croissance moyenne a été de l’ordre d’environ 3 000 chambres dans les principaux centres touristiques du pays : à Varadero, La Havane, Villa Clara, Ciego de Avila et Holguin, entre autres régions, a déclaré le responsable, qui a également affirmé que l'objectif est de compléter les 5 000 chambres par an pour répondre à la demande croissante de la destination de Cuba.

– C'est dans cet objectif qu’a été annoncé la construction, cette année du plus haut hôtel de La Havane, à l’angle des rues 23 et K, dans le quartier du Vedado, qui aura 42 étages et 565 chambres, selon l’agence ACN. L'installation aura un statut cinq étoiles et sera construite avec du capital 100% cubain.

– À propos de FitCuba 2018, Alexis Trujillo a déclaré que la Foire sera l'occasion de montrer aux voyagistes, aux journalistes et aux gestionnaires de tourisme du monde entier la qualité et la variété du produit touristique cubain, qui, selon lui, est l'un des plus reconnus et des plus sûrs au monde.