ORGANE OFFICIEL DU COMITÉ CENTRAL DU PARTI COMMUNISTE CUBAIN
Photo: Velázquez, Amhed

Cuba est devenue une nouvelle fois la capitale de l'intégration de l'Amérique latine et de la Caraïbe, lors d’une journée marquée par la célébration du 13e anniversaire de l'ALBA-TCP, la tenue du 16e Conseil politique de ce bloc et la cérémonie de clôture de la rencontre intergouvernementale entre notre pays et le Venezuela.

Renforcer l'unité au-delà des différences qui nous séparent, afin de lutter pour un avenir meilleur pour la région, a été l’axe de ces trois rencontres.

Au Palais des Conventions à La Havane, le général d'armée Raul Castro Ruz, président du Conseil d'État et du Conseil des ministres, et Nicolas Maduro Moros, président du Venezuela, ont présidé la cérémonie politique et culturelle donnée à l’occasion du 13e anniversaire de la création de l'Alternative bolivarienne pour les peuples de Notre Amérique, rebaptisée plus tard Alliance bolivarienne pour les peuples de notre Amérique-Traité de commerce des peuples (ALBA-TCP).

L’ALBA est née à l'initiative du président vénézuélien Hugo Chavez et du commandant en chef Fidel Castro, en tant qu'alternative à la zone de libre-échange des Amériques (ZLEA), proposée par les États-Unis.

Cette journée a également accueilli le 16e Conseil politique de l'ALBA-TCP, en présence de huit ministres, plusieurs vice-ministres et secrétaires généraux, de sénateurs et de hauts représentants des pays membres.

Lors de l'inauguration, le ministre cubain des Relations extérieures, Bruno Rodriguez, a déclaré que la rencontre avait pour principaux axes l'analyse des changements intervenus dans la situation internationale, les événements météorologiques qui ont frappé la Caraïbe et les attaques croissantes de l'oligarchie et de l'impérialisme contre les processus progressistes.

L'ALBA continue de ratifier ses principes fondateurs et ses valeurs, a affirmé le ministre cubain des Relations extérieures.

Il a fait référence à l'intensification de la guerre non conventionnelle contre le Venezuela, signalant que cette nation bolivarienne avance malgré tout dans son projet et, en ce sens, il l’a félicitée pour la victoire des chavistes aux dernières élections municipales.

Dans l'après-midi, une Déclaration finale a été adoptée énonçant les positions adoptées par l’ALBA-TCP sur diverses questions.

La troisième de ces rencontres a été la clôture de la 18e réunion de la Commission intergouvernementale de l'Accord intégral de coopération Cuba-Venezuela.

Au cours de cette réunion, qui s’est tenue en présence de Rodrigo Malmierca, ministre cubain du Commerce extérieur et des Investissements étrangers, et de Jorge Arreaza, ministre vénézuélien des Affaires étrangères, le Plan de coopération pour l'année 2018 a été approuvé, lequel comprend un total de 27 projets regroupés en neuf programmes.

Cette journée a été l’occasion de réaffirmer l'engagement des pays de la région envers le proclamation de l'Amérique latine et la Caraïbe comme zone de paix, une décision adoptée lors du 2e Sommet de la Celac (La Havane, 2014).