ORGANE OFFICIEL DU COMITÉ CENTRAL DU PARTI COMMUNISTE CUBAIN

Le 6e Sommet entre la Caricom et Cuba a ouvert ses portes ce vendredi 8 décembre à Sante-Marie, où les dirigeants des 14 pays de la Communauté et le président de Cuba, Raul Castro, se réunissent afin de promouvoir la solidarité et l'intégration régionale, en utilisant cet espace pour faire le point sur les liens bilatéraux et projeter de nouvelles actions de coopération.

Ce rendez-vous marque le 45e anniversaire de l'établissement des relations entre Trinité-et-Tobago, la Jamaïque, la Grenade, la Barbade et Cuba, le 8 décembre 1972, malgré la pression de Washington pour isoler la Plus grande des Antilles du reste de la Caraïbe.

C’est aussi l’occasion de célébrer le 15e anniversaire de la Journée Caricom-Cuba, qui fut établie lors du premier Sommet à La Havane en 2002.

Le président Raul Castro Ruz est arrivé hier à Antigua-et-Barbuda à la tête de la délégation cubaine qui participe à ce 6e Sommet de ce mécanisme d'intégration qui mise sur la coopération entre cette communauté de pays et Cuba, fondée par le leader de la Révolution, Fidel Castro Ruz.

La délégation cubaine est composée du ministre des Relations extérieures, Bruno Rodriguez Parrilla ; du ministre du Commerce extérieur et des Investissements étrangers, Rodrigo Malmierca Diaz, du ministre du Tourisme, Manuel Marrero Cruz et de la ministre des Sciences, de la Technologie et de l'Environnement, Elba Rosa Pérez Montoya.

Les Premiers ministres d'Antigua-et-Barbuda, de la Dominique, du Belize, de la Barbade, des Bahamas, de Trinité-et-Tobago, du Suriname, de Saint-Vincent-et-les Grenadines, de Sainte-Lucie, de Saint-Kitts-et-Nevis, de la Jamaïque, de la Grenade, du Guyana et le Président d'Haïti se sont retrouvés ce vendredi au siège du Sommet, prévu à la station balnéaire Carlisle Bay Resort.

Selon Prensa Latina, après les salutations protocolaires et l’accueil des dirigeants, le secrétaire général de la Caricom, Irwin LaRocque ; le premier ministre d'Antigua-et-Barbuda, Gaston Browne et le président Raul Castro prononceront les discours d’inauguration.

Keith Mitchell, président du sommet et premier ministre de la Grenade prendra également la parole afin de lancer un appel à l'unité, plaider pour la coopération face aux catastrophes naturelles, promouvoir le commerce et l'intégration et rejeter les politiques coercitives unilatérales.

Au programme du sommet : l’évaluation des liens commerciaux et économiques entre les régions, le changement climatique et la gestion des catastrophes naturelles, ainsi que le soutien apporté par La Havane à la Caricom en matière de formation par le biais de bourses d'études et la coopération dans le secteur de la santé, du commerce et de l’agriculture.

« La Caraïbe pourra toujours compter sur l'amitié éternelle, le désintéressement la gratitude et le soutien plein et total de ses frères cubains », avait déclaré le 8 décembre 2002 à La Havane, le commandant en chef Fidel Castro Ruz, à l'occasion du 30e anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques avec la Barbade, le Guyana, la Jamaïque et Trinité-et-Tobago, une décision qui jeta les bases des relations futures entre la Communauté de la Caraïbe, la Caricom et Cuba.